Barboteuse et bavoir pour beau Léon

Alors Camille, c’est ma copine ! Ca c’est dit ! Nan juste pour que je vous explique plus précisément, Camille est ma première copine.
Je vous explique mieux, parce que je sens que vous n’avez pas compris. Le 29 décembre d’une autre ère, elle s’est pointée à la maternité pour ma grande arrivée. Débarquée elle aussi, dans ce même port, un peu plus de deux mois avant moi, elle était ma première copine, toutes deux à faire des grimaces sur les photos (les mauvaises langues diront les coliques).
Depuis on a fait notre petit bout de chemin et c’est non sans une certaine émotion (et une ride du lion renforcée j’vous jure !) que j’ai pu lui préparer un petit cadeau pour la naissance (la grande arrivée!!) de son beau Léon le 13 juillet dernier (un vendredi, il sera verni !)
Cami’e et son chum Antoine ne voulaient pas de pois, ni de orange ou vert, telles étaient les consignes de goût laissées à mon attention. Après son dernier aval par photo-MMS, c’était conclu, j’opte pour un coton fin fin à larges rayures “façon transat”.

C’est bien joli d’avoir le tissu, mais le modèle ? J’vais pas lui imposer une robe à noeud à ce bouchon.
Ni une ni deux, j’ouvre mon livre sacré (sacré parce que c’est mon first book !) et je trouve là un nouveau défi dans mes cordes pour la débutante que je reste et assez intéressant dans sa forme et les différents usages pour un bébé né au début de l’été (été qui fut tout d’abord pluvieux, caniculaire, et qui annonce un beau mois de septembre j’en suis convaincue).
Le charmant Léon aura donc une barboteuse légère taille 3 mois, ainsi qu’un bavoir taille mini mini pour les débuts des biberons baveux qui dégoulinent (les meilleurs non ?) qui ne sera sans doute pas porté longtemps.

Pour le bavoir, du tissu éponge constitue le dessous pour éponger les “coulures” qui pourraient vouloir s’immiscer et le tissu du dessus n’est pas ciré. C’est alors plus purement esthétique que durable (mais ça on s’en rend compte après coup hein). Alors pour pas se dire qu’il sera ruiné par de la carotte ou de la purée d’épinard de suite, on se console dit que petit comme il est, ce sera pour la première période lait !
Pour la barboteuse, les boutons turquoises sont ajoutés grâce à mon chum, qui n’est pas seulement doué pour la cuisine mesdames, mais il excelle en boutonnière (je le prête pas, je vous vois venir). Et la fermeture du bas “pour expulsion de couches toxiques”, grâce à des petites pressions turquoises aussi en résine trouvée à La petite mercerie (merci pour l’envoi rapide, le petit mot, pis toute).
Les parents étaient ravis (bien élevés?) et m’ont même envoyé une petite photo (mais là c’est encore un peu grand alors dès que la taille est idéale je le mets en guest !) Ca j’adore !
Et puis c’est la fête de mon chum aujourd’hui alors bonne fête !! Dans sa famille, les centenaires sont légion alors il se dit qu’il a l’équivalent de 23 ans en fait… Oui c’est ça bien sûr !!

Advertisements

One Reply to “Barboteuse et bavoir pour beau Léon”

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s