La pochette d’aiguilles à tricoter ou le retour de la MAC

Ma chère machine à coudre (MAC pour les initié(e)s et intimes) n’a pu faire le déplacement outre-atlantique pour cause d’incompatibilité d’humeur électrique et de surcharge pondérale (pas moi voyons les valises !).

Elle a ainsi rejoint une belle ferme avec pleins d’enfants, où vont les machines … patati patata … c’est un peu la même histoire que pour les animaux trop vieux, sauf que ma MAC était dans une forme olympique et n’avait que 6 mois ! Elle est donc allée à la campagne, oui!, entourée d’enfants, oui!, mais chez…. ma mère ! Une petite révolution de modernité avec ce nouvel engin.

J’ai fait mon deuil contre un chèque et suis partie l’esprit léger, prête à adopter une nouvelle MAC dans mon nouveau pays. En attendant de trouver ma petite perle, qui fera de moi une bricoleuse comblée, ma bonne copine Pauline me laisse jouer avec sa Singer flambant neuve ! Un super prêt contre de futures heures d’initiation, c’est un bon deal, non ?

L’hiver étant ce qu’il est au Québec, j’avais plutôt opté pour l’atelier tricot depuis mon arrivée, oui mais voilà les aiguilles en pagaille pour la Monica Geller que je suis, très peu pour moi !

Après un petit tour sur le net, j’ai vu qu’il existait des trousses comme celles des maquilleuses, pour les tricoteuses ! Mais peu ou pas de tutoriel (j’y pense), alors je suis partie au feeling pour me créer la mienne !

J’ai regardé les tissus emportés dans mes valises, les biais qui pouvaient s’y assortir et la longueur de mes plus grosses aiguilles (10!), ainsi que bien sûr le nombre approximatif d’aiguilles à y insérer.
C’est décidé, il y aura une doublure, un seul tissu (une difficulté à la fois), du biais petit Pan et du fil rose.

Tissu : sergé coton bleu marine acheté 1 euro chez Emmaüs
Biais : biais rose fleurs Petit Pan
Fil : fil rose pour marquer les séparations d’aiguilles.

Deux poches cousues : l’une pour les aiguilles avec séparations, l’autre pour les crochets et aiguilles à torsades et plus large pour mètre ou anneaux…

On peut loger une quarantaine d’aiguilles et les transporter sans souci !

Si des lecteurs intéressés, je peux peut-être vous faire un tuto prochainement ? Votre avis ?

Advertisements

One thought on “La pochette d’aiguilles à tricoter ou le retour de la MAC

  1. Bonjour ,
    cette pochette est vraiment tres tres jolie et aussi tres pratique ! pouvez vous me donner les explications? j'aimerais en faire de meme !
    merci

    cécile

    Like

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s