Dis… construis-moi une table !

Un petit volet déco, car ça faisait longtemps et surtout ça s’imposait ! Perrin et le Duc ont déménagé en juillet dans un Home Sweet Home plus fonctionnel, plus accueillant pour nos invités, plus cosy et surtout plus GRAND !
Mais emménager dans un appartement plus grand à tendance à faire rétrécir les meubles que tu possédais jusqu’alors.
Qu’à cela ne tienne, notre esprit récup et défi-fou-fou-fou comme le collège nous a poussé à envisager de construire nous-même une nouvelle table.. et les prix du commerce aussi ! En effet, nous voulions, une table en vrai bois, solide, familiale et où manger à quatre dessus ne signifie pas poser les plats sur une desserte à côté. Après la table de salon, il fallait voir plus grand !
Le résultat :
Le mec je l’avais déjà donc admirez plutôt la table !
Et comme on ne veut pas vous mentir et vous dire que réaliser une table c’est super facile et qu’on vous y encourage tous, si vous avez 1h à tuer, on vous montre les différentes étapes !
On a tout d’abord déniché dans la rue (oui oui c’est possible) une palette double en longueur, décidément trop longue. Avec l’ami Rémi, il a fallu rabotter un côté pour lui donner une longueur acceptable, soit 1m90. (oui on voit grand!)
Il a fallu ensuite combler les trous du plateau du dessus avec des planches et des palettes trouvées également sur les chantiers des voisins. La saison était aux travaux, on a profité de leurs rebuts avec leur accord.
Au fur et à mesure, le plateau commençait à peser le poids d’un cheval mort mais le résultat était là. Il restait ensuite à poncer cette cloison table-en-devenir. (en Birkenstock… mais bien sûr !)
Les pieds sont constitués d’une petite poutre trouvée elle-aussi dans la rue. Ce type de poutre sert habituellement à soutenir les escaliers extérieurs des maisons montréalaises. Pas de soucis à se faire sur la résistance donc. Nous en avions trois, il a donc fallu constitué le 4ème avec des planchettes. Effet rustique et non normalisé assuré. Pour uniformiser le tout un minimum, le ponçage était aussi recommandé.
L’épreuve fatidique de l’assemblage devait se passer à l’intérieur car les dimensions de la table rendent difficile sa manipulation et les portes sont étroites. Vu le poids de la bête, il est conseillé d’associer vis ET équerres pour une plus grande sécurité (ceci est un message de la sécurité domestique…).
Mais un problème de taille arrive : au sens propre du terme ! En effet, la large d’1m20 était un peu ambitieuse pour nos salle à manger si grande soit-elle, nous étions encore un peu dans les mesures d’une table pour le Château de Bressuire. Mais le Duc ayant un jour perdu l’usufruit de cet édifice (et le kit de montage.. du château), il fallait revoir nos ambitions !
Attention toute âme sensible au désordre, à la poussière et aux bonnes règles de bricolage, est priée de fermer les yeux !
Je vous passe l’épisode du vernissage mat par 4 couches (le pin de palette, vous savez quoi ? Ça boit !) toujours au dessus de la moquette… (j’en connais qui ont mal de lire ça !) à 21h30…
Et c’est ainsi que la table devint plus design, moins Ingalls style, et surtout plus adaptée à son environnement (du 21eme siècle).
Et vous savez quoi ? On l’aime !

Prochain objectif ? Se débarrasser des chaises suédoises plastico-moches… Des idées ?

Advertisements

12 thoughts on “Dis… construis-moi une table !

  1. Ca me rappelle le plateau d'une table que j'avais fait en parquet, pour un pied en fer forgé que j'avais. Les dimensions était équivalente. J'avais réfléchi un bon moment pour essayer de trouver une solution pour faire un système de rallonge; j'avais pas trouvé donc j'avais tout fait d'un seul tenant, on pouvait (on peut encore d'ailleurs) y manger à 8 sans être serré ;-).
    En tout cas celle-ci est bien belle, et bravo pour la technique du rétrécissage sans démontage

    Like

  2. Waaaw elle est TROP belle, je suis hyper jalouse ! J'aurais jamais osé me lancer dans un projet pareil !
    Pour les chaises, tu veux aussi les fabriquer ?^^ Sinon de belles chaises en bois dépareillées, ça se trouve pas trop difficilement en seconde main je pense 🙂

    Like

  3. Merci !! J'en apprécie le travail tous les jours ! Pour les chaises je penche effectivement pour du seconde main u récup dans la rue, bien que la période soit désormais moins propice !

    Like

  4. Elle est vraiment top cette table! Félicitations, c'est réussi! Et pour les chaises, je trouve aussi que le dépareillé serait bien… 😉
    Alessandra

    Like

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s