Precel for the Duke : le défi polonais ! (tuto inside)

Après beaucoup de projets tricotés des cardigans pour les bébés, des bonnets pour les ados, ou encore un pull pour moi, je me suis dit que le plus mal loti était alors le Duc qui partage ma vie ! Non pas parce qu’il partage ma vie (je vous voyais venir), mais parce que lui, il n’avait pas droit à son tricot chaud.

Toutes les tricoteuses le disent, les pulls c’est long à faire, ça peut devenir chiant ennuyeux et surtout ça revient assez cher. Alors pour un homme, c’est encore plus le cas. Sauf si vous êtes une matrone et votre homme un nimbus. Dans notre cas, j’ai heureusement choisi un modèle pas nimbus, mais pas rugbyman non plus (c’est pas faute d’avoir cherché de ce côté pourtant,… mais on s’égare !), qui ne nécessitait pas d’acheter 25 pelotes pour un pull.

Après concertation sur mes capacités, le rapport quantité prix de laine, etc… le Duc a choisi son modèle sur Ravelry (oui il connaît Ravelry lui aussi désormais). J’étais ravie, un beau projet se profilait alors…. jusqu’à ce que le drame arrive !! Le patron était en polonais ! J’ai beau ne pas être encore parfaitement bilingue anglais, avoir des bonnes notions d’allemand, me débrouiller en italien et avoir même fait un semestre de langue Quechua à la fac (qu’est ce qu’on ferait pas pour grappiller quelque point…), le polonais reste une langue assez fermée.
Mais Perrin aime les défis, et demander au Duc de trouver un nouveau projet étant limite plus compliqué, elle est partie dans une traduction !
Et c’est ainsi que Google Translate a fourni une traduction de base ressemblant au récit d’un gars saoul qui te raconte son rêve un matin de gueule de bois… A force de lire, lire et relire les termes, le polonais est devenu limite transparent ! Enfin on s’entend que vous ne me ferez jamais le prononcer mais reconnaître les termes tricot est devenu possible lorsqu’on sait comment s’organise un tricot habituellement (pis des chiffres restent des chiffres !).
J’ai eu aussi le plaisir d’échanger avec Agata Smektala qui est le designer de ce modèle. Elle est adorable, allez voir son blog Pasja Tworzenia (oui c’est du polonais !). Elle est polonaise et travaille en ce moment à une traduction anglaise (c’est ma veine, si j’avais su !). Je lui ai donc proposé ma traduction française pour populariser ce modèle, en échange d’une petite mention de mon blog sur son ouvrage ! C’est la première fois que je traduisais un tricot, ou que j’en écrivais un, mais je pense que ça relate les principales étapes. J’ai quand même bien cravaché pour comprendre mais suis fière du résultat. Bientôt en ligne sur la page d’Agatha …
Le modèle : Precel. Il est à télécharger gratuitement en polonais, français désormais grâce à Bibi et bientôt anglais sur Ravelry.
Si vous voulez voir mon projet sur Ravelry c’est ICI.
La laine que j’ai choisi : la Berroco Vintage, colori Oats (50% acrylique, 40% laine, 10% nylon, lavable en machine!) Il vous en faudra 7 écheveaux de 217 yards. (soit 14 pelotes Phildar de 50g pour comparaison tout de même !)
Les aiguilles : aiguilles 4 pour les côtes – aiguilles 5 pour le reste – aiguille à torsade – et prévoir quelques marqueurs (ou des trombones !) pour vous repérer pour le motif.
Les particularités :
– La torsade centrale n’est pas difficile à retenir et se forme sur 15 lignes.
– Le col roulé se monte directement sur les mailles en attente de l’encolure.
– Les manches se tricotent de l’épaule au poignet.

Au final, je pense avoir fait le corps plus long d’une torsade, mais c’est plutôt mieux, ayant tendance à tricoter serré. En plus, si le Duc s’en lasse ou s’il le laisse traîner, je lui pique, ça me fait un pull long/ robe parfait !
J’ai accéléré le montage du pull pour pouvoir vous le présenter dans le cadre de la Battle DIY #4  Le Pull, parrainée et lancée par My Rainy Days ! Courrez vous les réalisations de toutes les participantes !
Advertisements

18 Replies to “Precel for the Duke : le défi polonais ! (tuto inside)”

  1. OUAH, je m'incline très bas devant cette parfaite maîtrise du tricot! Parce que bon, moi, même avec des instructions en français je pense que je pourrais me retrouver avec un truc digne du gilet du Père Noel est une ordure, au moins….
    Bravo en tous cas!

    Like

  2. J'arrive chez toi via Ravelry… Je cherchais un modèle de pull pour mon homme, et bingo, Precel est juste parfait (sauf que je vais devoir adapter la taille, vu qu'il a plutôt la carrure rugbyman…). Merci pour ta superbe initiative de traduction, il me tarde de la trouver sur Ravelry!
    Et puis ton blog est très, très chouette…

    Like

  3. Je suis conquise par ce modèle, merci beaucoup pour la traduction, j'imagine les difficultés que tu as pu rencontrer 😉
    J'aurais aimé connaître les mesures de l'échantillon, afin de voir si je peux utiliser de la laine que j'ai en stock.
    Merci d'avance.

    Like

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s