Mon petit gilet de printemps !

C’est au coeur de l’hiver que ce petit gilet me faisait de l’oeil. Le mal incarné, j’ai nommé, Ravelry m’a dégoté un super petit patron pour un gilet léger qui trouvera toute son utilité au printemps.
 Le printemps étant toujours un peu à la bourre au Québec, j’ai eu largement le temps de le finir et même le luxe de le laisser traîner avant de rentrer les fils.
À la base, ce gilet est tricoté rayé avec toute une alternance de couleurs mignonnes, mais Perrin qui a l’habitude de laisser ses gilets dans les bus/métro/voitures/bancs publics a pensé au futur proprio du dit-gilet (ou comment essayer de se porter une contre-poisse) et un gilet uni pour démarrer, c’était pas mal !
Histoire de pas déprimer complètement en tricotant du jersey touuuuuuuut le gilet, j’ai laissé une rayure de deux rangs au col pour marquer ce bel arrondi qui me plaisait tant, et à la taille pour un rappel adéquat. J’avais au départ prévu un rappel au bout des manches mais prise dans mon élan de les finir dare-dare (j’étais vraiment au bout du rouleau) j’ai omis le bleu. C’est pas grave la deuxième sera identique (et c’est le principal).
Ce gilet avait la particularité de se tricoter en commençant par le col et on descend ensuite jusqu’au épaules des manches; on laisse en attente le démarrage des manches, et on continue le corps devant-derrière. Pour reprendre ensuite les manches l’une après l’autre. Ainsi pas de couture ! Et ça mesdames et messieurs adeptes du tricot, c’est un atout non négligeable !
Le seul bémol est dû à ma propre technique du tricot, j’ai débuté le magic-loop avec ce fil câblé : j’ai tricoté les manches avec des aiguilles circulaires donc en faisant glisser deux mailles tricotées à chaque rang pour éviter de marquer la césure de la loop des aiguilles (seuls les adeptes suivent là je sais…) et donc j’ai un léger tracé en tourbillon autour des manches. (ma première maille après le saut de la look doit être un peu trop serrée)
Une fois porté, ces reliefs disparaissent presque !
 La laine utilisée est une laine pur laine 100% Cresta de la Fileuse/Spinnerin (fil câblé), trouvée à la Lainerie Lépine (Montréal) dans les réserves de cette caverne d’Ali Baba. 30 ans d’âge sans mentir, ces pelotes rouille à 1,99 $ la balle m’ont fait un gilet à moins de 12 dollars. Imbattable !
Les rayures bleues sont faites grâce à une chute de bleu de Berroco Vintage qui me restait des Bonnets de mes chers neveux chéris.
PS: je demande d’ores et déjà pardon à mon “prof” de Photoshop d’un jour pour avoir abandonner toute modification… Va falloir une séance bis !
Advertisements

6 thoughts on “Mon petit gilet de printemps !

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s