DIY Coussin de grosse(sse)

Perrin s’est accordée une pause dans les tricots, avant de frôler l’overdose, et histoire de se faire un petit plaisir (non ça se mange pas).
Quand on commence à bidouiller avec ses mains, on a souvent le syndrome du “je-peux-le-faire-moi-même” au moment de faire un achat. Ce syndrome vient aussi souvent avec une grosse flemme, qui te pousse au final à ne pas le faire, mais ça aurait eu au moins le mérite de te freiner dans ton hyperconsommation. (à Ik** ce syndrome ne s’applique quasiment pas).
Dans le monde de la puériculture et toute la sphère autour, on trouve nombre d’objets qui sont vendus à des prix exorbitants et qui ne sont que de vulgaires bouts de tissus au demeurant. C’est le parfait exemple du coussin de grossesse, ou coussin d’allaitement (mais t’es pas obligée d’allaiter pour avoir un coussin).
Dans le commerce ce type de coussin va du bas-de-gamme en mousse allergène, qui se tasse au bout de 8 jours et qui pollue la planète un peu, beaucoup, passionnément au coussin au nom vaguement-scandinave pour faire conçu par des étudiants en design-écologie-commerce. En gros, une large gamme de prix et de qualité, allant de 30$ (40€) à 180$ (200€) hors taxes ! Mon coussin ici, me revient à 50$ TTC.
Je veux bien croire que pour dormir en fin de grossesse, tu puisses bénir cet objet, et qu’il soulage ton bras de Popeye au moment de nourrir l’enfant-béni, mais tout de même, ça reste un vulgaire polochon (traversin).
Comment on fait :
– Un traversin de 140 cm de long pour 22cm de diamètre
Prenez un tissu coton basique clair et découpez-y un rectangle de 70 cm par 140 cm puis deux disques de 11cm de rayon, soit diamètre 22cm.


Cousez les deux longs côtés du rectangle ensemble, en renforçant la couture, propre et résistante c’est le secret. Puis les deux disques aux extrémités. Pour le deuxième, laissez une ouverture de 8 cm environ pour remplir avec votre rembourrage, puis fermez avec une couture invisible.
Astuce calcul : si comme moi, parfois les maths c’est plus facile en faisant un dessin…
Voici la formule pour trouver la largeur adéquate de ton rectangle 
pour qu’elle coïncide avec ton cercle ! 
Périmètre du cercle : 2xPIxrayon
Rayon du cercle : Largeur du rectangle / 2xPI

– Des écales de sarrasin pour le rembourrage : 6kg d’écales environ pour ce volume.
Les écales de sarrasin, sont les écorces autour des graines de sarrasin. Elles sont des vertus non-allergènes, sont dépoussiérées, et surtout apportent une tenue au coussin, plus dure, mais malléable, à la différence des microbilles (trop souples) ou de la mousse (qui s’écrase vite).
On en trouve dans des magasins bio, détaillants d’épices, etc… A Montréal, c’est Aliments Merci. (un conseil : appelez les pour les avoir en gros et ils vous feront un rabais).
– Une housse de 140 cm de long et 30 de largeur.
J’ai pioché dans ma Stash de tissu, et choisi un tissu coton très léger bleu à pois Froufrou de Paritys (col 211) + une fermeture éclair de 60 cm moutarde, de mon stock, achetée dans une vente liquidation en vrac.
J’ai fait du sur-mesure pour la housse en posant mon coussin dessus, mais on peut se dire que la housse est légèrement moins large que le traversin, pour lui garder une meilleure tenue et éviter qu’il ne s’affaisse trop. J’ai fermé les extrémités par un simple double-ourlet, mais vous pouvez de nouveau faire deux disques de tissus.
Comment ça se lave :

L’avantage de la housse de traversin, c’est à part gros accident, où tu y renverses ton verre de rouge une couche, tu n’as que ça à laver le plus souvent. Le système à fermeture éclair facilite grandement les choses.
Une fois de temps en temps, viendra surement l’envie et le besoin de laver le coussin intégralement. Il suffira de rouvrir la couture invisible sur quelques centimètres, vider les écales et de les aérer uniquement et de laver la housse claire de traversin.
Voilà vous avez, après 2-3 heures de coutures maxi, un beau coussin, propre et sain, un peu lourd certes mais ça permet de mettre bébé en toute sécurité ensuite allongé dessus (comme dans un transat). Et puis aussi beau soit ce coussin, c’est tout de même pas l’accessoire que tu traines partout comme un sac à main… Quoique…
Dernière astuce !! : il n’est point du tout obligatoire d’être en période de gestation ou d’avoir un nourrisson pendant à votre sein bras pour vous faire un coussin ! Les écales de sarrasin sont un parfait rembourrage d’oreiller, ou de coussin de salon, voire même de petit sac à chauffer au micro-ondes, c’est pas une full bonne idée ça ?? (et mon mec culpabilise moi de me le piquer, comme ça).

Ce DIY a ravi la blogsphère, il a été mis en Une Créa Déco du 23 juin sur Hellocoton, et relayé sur The Trendy Girl ! Merci !

Advertisements

2 Replies to “DIY Coussin de grosse(sse)”

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s