One of Seven : Le Béguin des demoiselles

Les 7 babies du clan du Duc sont nés et avec un ratio de 5 filles pour 2 garçons, j’ai clairement revu mon habitude de cadeau pour des baby boys. Un peu de tricot, un peu de mode, un peu de délicatesse et je saute sur l’occasion pour gâter une petite fille farceuse, un peu pressée, qui a grillé la priorité à notre demoiselle… à 3 jours près.

J’ai pu me lancer dans la réalisation de ce béguin, vu sur Ravelry, depuis un certain temps chez Lili comme tout. Et c’est une bonne surprise, tant ce patron est simple et rapide à réaliser. Vous allez dire que je dis tout le temps ça, mais c’est vraiment le cas : ra-pi-de ! (et à premier vue quand tu commences par lire Montage Provisoire, tu as toi-aussi peut-être tendance à t’enfuir)
J’aimais son côté “Walnut Grove”, sans faire pour autant amish et son bord dentelé, qui m’a permis de connaître une nouvelle technique avec trois aiguilles (deux aiguilles en parallèles sur le montage provisoire et en haut du travail, puis une aiguille qui tricote et rassemble une maille du bas et du haut à chaque fois…)
En 2h maxi, le béguin est réalisé (sans les lacets) et avec un niveau débutant c’est possible. L’i-Cord est simple également mais il faut juste bien décrypter les explications de cette technique (que j’avais expérimenté sur les bavoirs d’ailleurs).
Suivant les dires de l’entourage, je me suis lancée tout d’abord dans la réalisation d’un béguin … rose. Et pas n’importe quel rose. J’aurai tendance à dire un rose-fifille, mais dans cette expression transparait toute mon aversion pour le rose fillette.
Un peu bête et surtout naïve, j’ai suivi l’avis général qui disait que les parents, eux (à la différence de Perrin, j’ai bien capté), aimaient… Bien mal m’en a pris, je me suis rendue compte une fois réalisé, que le rose était subi et non choisi…
Lorsque une petite fille naît, les gens ont tendance à vouloir en faire une “princesse” mais surtout une “Barbie”. Et bing avalanche de rose girly. C’est dommage pour son ami le vieux rose qui garde toute ma sympathie.
Qu’à cela ne tienne, le Grand Barbu Blanc et Rouge sera à la traîne cette année, et j’ai remonté un béguin en jaune or, l’Ancien Gold en qualité Piccolo de Julie Asselin.
Cette laine, je l’aime, j’en mettrai partout (Maile Sweater et chaussons de Lila déjà). Il me restait encore un petit peu de fil, l’idéal avec ce modèle qui ne demande que 70 m environ de fil !
Pas perdu pour tout le monde, j’ai laissé ma copine, sans tricot du 25 décembre (quelle idée) fermer le dernier cordon et rentrer les fils, puis ai donné ce mignon béguin tape-à-l’oeil mais chaud rejoindre l’initiative d’Espace Tricot et Love Montreal qui récoltent des bonnets, écharpes, châles mitaines pour les gens dans le besoin. Une bonne action pour Perrin, en acrylique, certes, mais euh hein voilà…
Et ce qui devait arriver… arriva ! A présent, chaque tricot découvert me donne envie d’en refaire un pour la mini-Perrin… oh Boy !
Advertisements

2 thoughts on “One of Seven : Le Béguin des demoiselles

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s