Oak Trail, mon bonnet cloche

Le blog a un peu plus de deux ans et demie, et c’est la première fois que ça bogue (bug…). Vous avez eu les photos de mon dernier tricot mais pas le texte et les détails. D’aucun se seront peut-être dit que pour une fois j’avais remisé ma langue dans ma poche… alors elle est très longue certes, mais ça je n’y arrive pas encore arrête d’imaginer le reste lecteur lubrique
Voici donc le dernier ouvrage tombé de mes aiguilles circulaires ! Mon bonnet Oak Trail !
Quel modèle : Bonnet Oak Trail, de l’ouvrage Botanical Knits d’Alana Dakos. Vous y trouverez pleins d’ouvrages tricotés inspirés de la nature, avec des feuilles, des lianes, des couleurs automnales… Ici c’est une feuille de chêne qui se pose sur le côté de votre tête.
Quel fil : l’une de mes créatrices chouchous du Québec (achetez local !) Julie Asselin et ses coloris à tomber par terre. Ici c’est le colori Birch, dans une épaisseur de fil à tricoter en 4 mm, la Leizu ! (mais vous pouvez trouver chacun de ses coloris dans toutes (ou presque) les grosseurs proposées !)
Combien : 105m environ / 115 yards. (Si tu es machiavélique tu devines qu’il me reste de la Laizu Birch bien au chaud pour un prochain projet !)
Quel difficulté : la première pour les francophiles, c’est que le patron est proposé en anglais. Avec un petit lexique sur le net, c’est largement faisable. La deuxième difficulté serait au niveau du passage de la bande de front au motif de la feuille, un nombre de maille, qui m’a fait recommencé de nombreuses fois, puis j’ai arrêté de chercher et j’ai fait comme je trouvais plus compréhensible. (on passe d’une bande de deux mailles à trois si tu regardes bien de profil).
Pour le haut du bonnet (le sommet) je suis passée sur des aiguilles double-pointes plus étroites, car les espaces étaient conséquents. Il reste encore trous cependant, mais une fois enfilé je ne les vois plus ! Malin le Perrin !

Nota bene : Attention ce fil est très souple et le bonnet après le blocage a eu tendance à beaucoup s’étendre. Le blocage doit se faire très doucement ! On ne tire absolument pas, juste en le mouillant ou plongeant dans l’eau, il s’assouplira comme il faut. 
Cependant, bien insister sur les petites bandes du front, qui auront tendance à rouler.

Le montage du bonnet est particulier. Tu montes d’abord une bande fine et longue qui sera le tour du bonnet, puis tu relèves des mailles sur une bordure pour monter en rond le “corps” du bonnet.

Advertisements

7 Replies to “Oak Trail, mon bonnet cloche”

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s