Ribbed Beanie, le bonnet du Duc

L’hiver dernier, je m’étais “offert” une session intensive de bonnet pour tous les loupiots de ma meute : pour une petite fille sage, pour un mini-boy, deux loustics de 4 ans et enfin un pré-ado attachant.
Cette année, mes mains fourmillaient sans savoir pourquoi. La drogue, non, l’alcool, non plus évidemment, le froid, non quoique ; j’étais en manque de bonnet !
Le Duc qui partage ma vie, me regardait chaque matin avec ses yeux de cocker en mettant son vieux bonnet en acrylique Phildar, rêche depuis de nombreux lavages… Je suis pas bête, j’ai bien compris le message. Mais je m’en suis d’abord tricoté un pour moi. Il paraît qu’il ne faut pas s’oublier au profit de son couple, j’applique ! Et ainsi est né le Oak Trail en laine chouchou Leizu.
Les yeux de cocker faisant leur grand retour, j’ai sorti mes aiguilles 5mm et parcouru le net en quête d’un patron ayant tous les critères demandés par le Duc : classique, discret, pas de torsades, gris (comme le précédent) et bien couvrant sur les oreilles.
……
…… boring !!
J’ai négocié un peu, histoire de pas m’embarquer dans un bonnet fin, plate, déprimant, qu’il pourrait aller acheter à l’Aubainerie/Gémo.
Et j’ai trouvé le Ribbed Beanie ! Ribbed c’est pour les côtes et Beanie…. euh ben c’est tout.

La petite touche d’originalité, parce que quand même il me fallait une motivation, c’est son côté réversible, avec d’un côté des côtes 1/3 et de l’autre des côtés 3/1 (le premier chiffre indique toujours les mailles endroit, le second, l’envers).
Notes :
– le bonnet se tricote à l’envers au final. Ne vous inquiétez pas de ne pas voir le motif du patron apparaitre. A la toute fin, en fermant, tu retourneras ton travail et les côtes fines seront là 🙂
– Il est utile d’avoir des aiguilles circulaires 5 mm pour le corps du bonnet (tout petit cable), puis de passer sur 3 ou 4 aiguilles double-pointes pour la partie que referme le bonnet.
Laine utilisée :
Sheperd’s Wool en grosseur Worsted, achetée à la Maison Tricotée de Montréal, en color Denim (faux ami, c’est gris !). J’ai utilisé seulement 90 mètres / 98 yards.
L’avantage de cette laine, en plus d’être très douce (100% mouton mérino), c’est qu’elle est gonflante, c’est à dire qu’elle couvre bien entre les mailles. Pratique pour un bonnet !
La question est maintenant : que vais-je faire avec toute cette laine restante ?? 🙂
Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s