Les chaussettes RYE ! I did it !

C’était mon Everest et en fait, ça s’est révélé n’être qu’une toute petite colline !

Depuis deux ans que mon rythme de tricot a sérieusement accéléré la cadence (because je ne passe plus ma vie dans les transports parisiens ni au boulot jusqu’à pas d’heure), j’avais tenté une fois de faire des chaussettes. Des chaussettes pour adulte… parce que tout le monde sait que les chaussettes de bébé ce n’est pas pareil et en plus ça tient jamais. Je m’étais arrêtée trop longtemps à l’endroit critique du talon, n’avait rien noté et donc avait tout laissé en plan, pour un beau jour tout défaire…
Ça me turlupinait (accroche toi Google Translate pour trouver ce verbe) depuis un bon moment et j’ai lancé en janvier un Knit along pour réaliser ce Graal pour les pieds, cet ami des orteils frigorifiés. Je le racontais ici et te donnais la liste des participantes ici !
Avant de faire un petit post bilan de tous les résultats obtenus, je voulais vous montrer les miennes 🙂
Frileuse autant par la météo que par la tâche, je me suis lancée tout doux tout doux dans un modèle, réputé simple, tricoté gros donc rapide et j’ai été conquise !
Modèle : Rye de Tin Can Knit
Laine : Origin de Bergère de France, un fil en mérinos

J’ai découvert grâce aux différentes participantes du KAL, autant de technique différente pour les réaliser. Du bout du pied vers la cheville, l’inverse, le talon en dernier, relever des mailles, commencer à plat, finir ne rond…

Les miennes sont très classiques : on commence par la cheville, on met une partie en attente avant le talon, on relève des mailles pour le former, puis on finit le pied jusqu’au bout par un grafting.

Faire des chaussettes m’a bien plu. C’est super utile surtout chez nous et les possibilités couleurs, formes, motifs sont grandes !
Le choix de la laine est vraiment judicieux, car plus je les porte, plus elles s’adoucissent. De bons bas un poil chaud pour ma disposition à la grande sudation des petons lorsque je double l’effet en mettant mes chaussons en laine feutrée Glerups (une tuerie made in Canada), mais dans des bottes de neige, c’est le top !
J’ai un fil Biscotte qui attend que je lui fasse sa fête, je vais m’y atteler ! Et vous, vous repartez pour des chaussettes ?

Remarque : c’est d’un complexe de s’auto prendre en photo pour des chaussettes !

Advertisements

9 thoughts on “Les chaussettes RYE ! I did it !

  1. Elles sont trop jolies! Je fais un blocage psychologique sur les chaussettes, j'ai ce modèle sur ma liste tricot depuis un bon bout de temps mais pas encore la motiv' de m'y coller 🙂

    Like

  2. Alors moi aussi je faisais carrément un blocage. C etait devenu une private joke entre copines le “quand je ferai des chaussettes” mais finalement ce modèle m'a guéri. Tu peux te lancer en toute confiance sur celui-ci

    Like

  3. Il est vrai que ca a motivé un certain nombre de réfractaires au départ. Mais toutes n ont pas fini, je mettrais les liens bientôt des résultats de toutes si tu veux te choisir un modèle 😉

    Like

  4. Je ne sais pas si je l'ai dit quelques part mais j'adire tes chaussettes, la couleur, le modèle, tout me plait!
    Bravo pour cette grande première!
    Et j'ai moi aussi un écheveau Biscotte que je n'ai toujours pas tricoté 🙂

    Like

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s