Le Sarouel des Intemporels

Avoir eu une fille est un bonheur, tout comme ça l’aurait été avec un garçon. Que ce soit pour le Duc ou pour moi, on goûte très peu la mode rose bonbon, sauf si c’est enrobé d’un papier dans un grand sachet…

A l’occasion de sa naissance, les amis, connaissances, familles, ont envoyé des petits présents adorables à notre nouvelle-née en comprenant bien l’orientation que prenait nos goûts. Mais tout le monde s’est lâché sur le deuxième incontournable du cadeau de bébé fille ! La robe !

Si bien, qu’au moment où on délaisse les pyjamas, range la tuque, sort les nu-pieds, on trouve moults robes et aucun pantalon. Et si tu as eu toi aussi un spécimen bébé fille, tu me soutiendras en disant que ce n’est pas toujours des plus pratique pour se déplacer, s’installer dans poussette/porte-bébé, etc.

sarouel

J’ai donc ouvert mon exemplaire archi utilisé et rentabilisé des Intemporels pour bébés (IPBB) de Citronille et choisi de réaliser en premier lieu : le Sarouel.

Ample à l’entrejambe, une découpe des morceaux des plus simples (si tu sais fair des rectangles, tu pars gagnant(e)), j’étais décidée et ai profité d’une sieste de bébé pour le réaliser.

DSC_0247

Réalisation/modifications : comme la plupart des patrons de ce livre comportant des élastiques à la taille, je n’ai pas suivi la longueur préconisée qui irait à une poupée Corolle et ai bien mesuré mon bébé (pas dans son sommeil…). J’ai appliqué un élastique de 40 cm de longueur. Les bébés avec des couches lavables ont un popotin plus conséquent, il faut le loger dans le pantalon !

DSC_0250

Le patron original n’indique aucune finition au niveau des jambes, mis à part un ourlet simple. Les gambettes de notre miss sont fluettes et elle commence à vouloir aligner un pied devant l’autre (7 mois, Ô secours). Je n’avais pas envie qu’elle s’enfarge/se prenne les pieds dedans, j’ai fait un pli de part et d’autre de la jambe, juste au niveau de la cheville. Effet carotte, aladin, comme on veut, elle peut se débattre sans problème.

DSC_0238

DSC_0235

Enfin j’ai réalisé une taille intermédiaire, dite du 9 mois, en prenant les mesures intermédiaires entre les tailles 6 et 12 mois. Pas compliqué, si une mesure est de 16 cm pour le 6 mois et de 20 cm pour le 12 mois, j’ai fait 18 cm, tu comprends le principe ?

Résultat c’est tout juste, au niveau du popotin, pour les prochains, je passerai directement à la taille 12 mois, quitte à ne pas pincer les bas du sarouel, et faire un revers (avec ou sans pâte de boutonnage.

Tissu : le même que pour son tapis à langer de voyage ou encore la turbulette du petit Arthur : un tissu coton léger de chez Ikea (datant de 2012). Je voulais faire un essai du modèle avec un tissu bas-de-gamme (comme si je faisais une toile) et ne pas couper dans mes tissus chéris pour me retrouver à ne pas pouvoir lui mettre.

DSC_0248

Le grand atout de ce modèle, c’est son temps de réalisation : 20 min à tout cassé, cela vaut vraiment le coup et surtout il est déclinable sur tout tissu (pas trop épais tout de même pour l’élastique) pour toute saison.

Advertisements

7 thoughts on “Le Sarouel des Intemporels

    1. Merci Olivia ! Le bloomer a déjà été testé mais avec un t-shirt. Indécrottable que je suis ! C’est pas tant la robe qui gêne avec rien en bas, c est plus le côté volant du dit vêtement qui n est pas toujours aisé de caser dans une poussette, écharpe, turbulette, etc.

      Like

  1. Vive les robes qui s’envolent: ça fait partie du charme de la chose ! Il faut chaud, pis y’a rien à cacher. Vivent les couches à l’air aussi !
    Je serai heureuse de te/vous revoir bientôt. On part un mois en France. Bisou d’été!

    Like

    1. Ah ah ah oui vive les couches à l’air ! Nan mais sans rire j aime bien les robes c est pas le débat, mais n’avoir que ça dans son placard c est un peu embêtant 😉 et puis surtout ça soit me frustrer de ne pas pouvoir lui en coudre du coup !

      Like

  2. C’est drôle, j’ai acheté le livre il y a quelques jours, et je me suis dit que le sarouel serait ma première réalisation. Quand je vois ton résultat j’ai encore plus envie de me lancer. 🙂

    Liked by 1 person

  3. J’ai acheté le livre il y a pas longtemps et j’ai fait le pantalon élastique (on a reçu pas mal de jeans en cadeau mais j’aime pas ça pour un bébé) c’est tellement simple et rapide à faire ! Par contre les tailles c’est un peu au pif au mètre et pareil j’ai dû mesurer le petit homme (il m’a regardé bizarre à cette étape). des bisous caniculaires de Patrick Camille et Alexis (on est pressé de lui montrer Montréal !)

    Liked by 1 person

    1. C’est clair que le pantalon à taille élastique est LE vêtement ultra facile et rapide à décliner dans toutes les couleurs ! J’avais fait pour un mini boy la barboteuse aussi, c’était adorable. On vous envoie des becs ! Suez bien ! (Enfin pas trop Alexis)

      Like

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s