Kal Casa : le Bloomsbury d’Anne Bonny…

Bon alors d’entrée, je mets les choses au clair : il n’est pas question de donner ce pull à la moindre personne qui pourrait prétendre s’appeler Anne, Bonny ou même les deux. Je le garde !

DSC_0029

Tout projet commence par une histoire. Celle-ci est à l’initiative de la Maison Tricotée, l’une des boutiques de laine du Plateau à Montréal. L’équipe de la MT (oui parce qu’on est un peu intime à force de se côtoyer la Maison Tricotée et moi, je peux l’appeler MT) a travaillé sur l’élaboration de leur laine maison, qui s’est tout simplement appelée la Casa.

Ses caractéristiques : laine 100% laine péruvienne, 200m pour 100gr* et un prix tout mini pour cette qualité là (de laine, de pure laine), et un panel de couleur assez étourdissant. Elle est dite de qualité Aran, c’est-à-dire à tricoter en aiguille 5-6 mm pour faire un raccourci simple.

Qui est Anne Bonny ? : et ça c’est la minute culture. Ne saute pas ce paragraphe ça ne te fera pas de mal voyons. Anne Bonny est la fille illégitime d’un propriétaire de plantation en Caroline du Sud, épouse mais aussi maîtresse de pirate, le sang chaud, un caractère bien trempé, un brin espionne,… une fille pas recommandable en somme mais qui avait l’art de faire de sa vie une véritable épopée.

L’histoire ne dit pas si elle aimait particulièrement le orange, mais c’est en tout cas la couleur qui lui est attribué par la Maison Tricotée (chaque couleur porte le nom d’une femme célèbre).

Un KAL (Knit-along) est organisé du 22 novembre au 31 janvier par la boutique pour faire découvrir cette nouvelle laine locale québécoise et ainsi montrer son potentiel pour une quantité de modèles. Les amateurs du Jacquard sont d’ailleurs bien servis avec le nombre de couleurs disponibles. Vous pouvez voir les réalisations sur Instagram grâce au hashtag #kalcasa .

DSC_0022

Modèle : Bloomsbury de Svetlana Volkova (patron payant 6.50 $ USD, disponible en Anglais, Russe et Italien). Il existe le modèle pour enfants aussi séparément.

Fil/Aiguille : la laine Casa de la Maison Tricotée, en aran, 100% laine peignée. Lors de ma première visite pour voir et toucher la laine en grosse bobine (elle est vendue au poids), j’étais encore un peu sceptique, j’avais peur qu’elle gratte un peu, comme certaines pures laines. Une fois mise en bobine, plus lâche, l’impression s’est estompée. Encore plus lorsque je l’ai tricoté. Un rendu doux et régulier lors du tricotage, mais encore plus après le blocage (lavage) et à force de le porter. Un peu de bouloche sur les premiers portés, mais c’est le lot d’une laine 100%. Et rappelons que pour son prix, c’est un moindre mal.

ÉDIT : En termes de quantité, c’est là que j’ai été très surprise. Pour la plus petite taille que je faisais, le modèle préconisait 840 yards/770 m et je n’avais utilisé que 645 yards/590 m ! Une sacrée différence qui ne pouvait pas venir uniquement des côtes réduites. Donc un conseil, si tu te lances dans ce pull avec un reste de laine chez toi, ne prends peut être pas au pied de la mettre le métrage  préconisé. Ou alors comme moi pense déjà au projet que tu pourras faire avec ce reste conséquent (incorrigible Perrin).

EDIT 2 : la laine, lancée sur un ratio de 160m/100gr, a été réévaluée à 200m/100gr (voire plus?), ce qui semble plus en adéquation avec les restants de laine que nombre de testeurs avaient. Après avoir rallongé les manches 3 mois plus tard de deux motifs, j’ai finalement utilisé 695 m, 758 yards soit 315g de laine Casa.

Taille : j’ai réalisé un XS en réduisant ma taille d’aiguille de 0.5 mm pour faire correspondre mon échantillon de cette laine avec ce modèle. Je voulais aussi être sûre que le pull serait prêt du corps, pour garder le bénéfice de la dentelle et sa transparence sur la peau. Avec une mini-poitrine, je voulais aussi éviter que ça baille devant.

DSC_0025

Réalisation/modification : Outre le changement d’aiguille pour réaliser ce pull, je n’ai fait qu’une modification majeure qui se répète sur le col, les manches et le corps du pull : le nombre de côtes. J’ai réduit de moitié le nombre préconisé (8 rangs au lieu de 16, avec le recul peut-être que j’aurai pu en faire 12 maxi). J’ai adapté bien entendu la longueur des manches et du corps en conséquence.

Une autre particularité faite sur le modèle : quand on termine manche et son motif, j’ai rencontré un problème de nombre de mailles. Le motif démarre sur 36 mailles et finit sur 34, or pour faire les côtes 2/2 du bout il vous faut un compte impair de double-maille (c’est confus là non ?) pour enchaîner les 2 envers et 2 endroits en rond. Avec 34 m, tu l’as dans l’os, j’ai donc réparti 2 diminutions supplémentaires pour tomber à 32 et éviter un petit effet collerette  disgracieux…

DSC_0027

A titre indicatif, j’ai répété le motif dentelle 21 fois au total sur les manches et 18 fois pour le dos.

DSC_0030

La particularité de ce pull est vraiment dans la construction top-down (du col vers la taille) avec des augmentations au centre du devant du pull qui monte le “yoke”. 

DSC_0028

A la question : mais qu’est-ce que tu fiches dans la neige en décembre à Montréal avec un pull à trous ? je peux te répondre que même à trous le pull est extra chaud avec cette laine Casa. Ou alors c’est la gamine qui est affalée dans la luge que je traîne qui me fait monter en température. Ou alors c’est son sourire qui me fait fondre ?!… ouais peut-être bien. Mais le pull est extra je l’ai porté di-rect ! Et ça c’est une grande preuve de satisfaction. Je le porte même un peu trop, il va avoir besoin d’un petit traitement anti premières bouloches.

DSC_0032

On termine bien l’année 2015 non ? Ça motive pour la suite ! 2016 s’annonce canon.

*lancée sur un ratio de 160m/100gr, elle a été réévaluée à 200m/100gr (voire plus?), ce qui semble plus en adéquation avec les restants de laine que nombre de testeurs avaient.

Advertisements

17 thoughts on “Kal Casa : le Bloomsbury d’Anne Bonny…

    1. Nan mais j’aime bien les commentaires à rallonge aussi hein ? Même ceux un peu confus, c’est drôle ! Merci et belle année pleine de projets passionnants !

      Like

    1. Mais non mais non ! Tant que tu n’as pas les poils du nez qui gèlent quand tu inspires, c’est que le froid est supportable 😉 après il faut juste pas oublier son bonnet ! Belle année 2016 à toi aussi !

      Like

  1. Mamamia je viens d’aller vois celui d’anna et je tombe sur le tiens qui est aussi de toute beauté!
    Merci pour toutes les info que tu donne notamment sur la quantité de fils ça m’intéresse énormément.
    En tout cas ton pull est sublime encore bravo!

    Liked by 1 person

    1. Merci ! Contente que toutes les infos te servent. J’ai rallongé dernièrement les manches. Avec le motif ça a tendance à remonter un peu 🙂 je vais mettre à jour la quantité encore. C’est un patron très agréable en tout cas !

      Like

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s