DIY le matelas nomade pour Kid

Le modèle Bébé chez Perrinpimpim (et non pas forcément le bébé modèle) a déjà soufflé sa première bougie et a définitivement laissé loin derrière elle le petit bébé pour faire place au petit enfant bien indépendant, qui se déplace désormais sur deux jambes (yeaaaahhhh), qui a un avis tranché sur des tas de choses pas toujours passionnantes et qui partage notre quotidien d’adultes de plus en plus #vivelemimetisme.

Comme à chaque hiver, nous avons profité de la neige du Québec pour intégrer un chalet lors de la fin de semaine de la St Valentin (on est romantiques on fait ça à 8…). Un bébé ça se case un peu n’importe où (je vous épargne la blague sur le congélateur, il paraît qu’il y a des âmes sensibles dans mon lectorat). Un enfant … et ben c’est pareil mais en plus gros et plus envahissant 🙂

Le principe de déménager sa maison quand tu pars en weekend c’est un peu l’angoisse que j’avais. On finit toujours par porter les même fringues, ne pas lire les bouquins apportés (pour les projets tricots c’est un peu pareil mais le Duc voit encore que du feu…) bref on prévoit trop… Pour la nourriture par contre le Duc met un point d’honneur à se goinfrer…

Après avoir emmener à quelques reprises le lit-parapluie (aka “parc” au Québec) lourd comme un âne mort, nous avons, d’un commun accord avec le Duc, convenu que c’était là devenu un outil inutile pour E.

Un simple matelas rembourré mis au sol fera largement l’affaire pour 2 nuits max consécutives en chalet.

DSC_0477

Modèle : c’est un DIY : un Do It Yourself (Fais le par toi-même) et pas besoin d’un patron ou d’un truc compliqué.

Tu as besoin de….

  • Découper deux rectangles dans les dimensions désirées (120×70 cm) dans une ouatine épaisse et condensée. Une espèce de feutre en polyester trouvé chez Plazatex (Montréal).

DSC_0102

  • Découper du rembourrage aux mêmes dimensions en ouatine. Pour une épaisseur confortable, mais qui permet de rouler le matelas, j’ai mis 3 épaisseur de ouatine au centre.

DSC_0104

  • 1 rectangle de tissu en coton (ici fleuri pour appeler le printemps !!) pour le dessus du matelas de 2 cm plus large et long que les ouates.
  • 1 rectangle de tissu neutre (ici écru de chez Ikea) pour le dessous du matelas. Ce tissu peut être un peu épais et plus sombre car en contact avec le sol. Prévoir également 2 cm de longueur et largeur de plus que les ouates pour les marges de couture.

DSC_0483

  • Une aiguille courbe ou assez solide pour traverser les ouatines et tissu
  • Fil ultra résistant pour associer les ouatines + fil résistant plus décoratif pour ma version pour la couture de la housse (Phil coton Phildar 3).

DSC_0107

et tu assembles… :

  • Faire un joli sandwich des deux couches de feutre-polyester avec la ouatine légère au centre. La couture se fait pour un effet matelassé.

IMG_6242

Couture effet matelas : coudre avec le fil résistant en piquant à 2 cm du bord du dessus vers le dessous et ressortir ton aiguille par devant et la glisser dans ton fil de sorte de former un coude. Si c’est pas vraiment clair (j’avoue c’est pas clair) tu as la joli photo qui suit (qui me fait aussi dire que je suis un peu tarée du détail).

DSC_0134

  • Et là, accroche-toi Perrin, il y a 4 côtés (et des soirées toujours trop courtes)….

DSC_0123

  • Il faut ensuite passer à la couture de la housse. Tu positionnes tes deux rectangles de tissu endroit contre endroit et fait une couture sur 3 côtés seulement. Et tu retournes ton travail sur son endroit.
  • Tu glisses ensuite ton matelas en ouate dans la housse. Pas de panique, c’est bien plus simple qu’une housse de couette et aucun risque de te disputer avec ton mec/ta copine, ce n’est pas grand, fais un effort, tu peux le faire seul(e).
  • Rentrer le tissu fleuri et beige ici sur 2 cm et réaliser une couture extérieure sur le même principe que le matelas, que tu continueras tout le long pour donner une continuité esthétique. Au final, ce dernier côté n’est pas réellement cousu définitivement (en cas de dégât à laver en machine) mais la couture extérieure fait illusion.

DSC_0478

DSC_0484DSC_0485

Ce matelas n’est certes pas des plus minimalistes à emmener mais il a le mérite d’être ultra léger et aucun risque de crevaison comme les versions pneumatiques.

DSC_0481 DSC_0476

Le tissu fleuri est un coup de coeur lors d’une vente de bazar d’église. C’était à l’origine un drap plat de lit 1 place. Vintage à fond, il avait même, pour faire plus authentique, quelques trous usés au centre, qui m’ont bien embêté au moment de m’en faire une robe ou jupe.

Lorsque Charlotte du blog Fille d’Hiver a lancé son Crafts Along autour de de la fête Imbolc qui célèbre la fin de l’hiver et l’arrivée du printemps, j’ai vu là une belle occasion de participer à l’évènement. (vous pouvez voir toutes les réalisations sur Instagram avec le #CraftsAlongImbolc) .

OOooooK chez nous, l’hiver dure bien plus longtemps, mais c’est l’occasion de l’appeler encore plus vite non 🙂 ?

En tout je suis prête, je dis ça….

DSC_0488

Advertisements

8 Replies to “DIY le matelas nomade pour Kid”

    1. Merci ! On aura surement vu plus pratique dans le commerce avec des trucs gonflables, etc.. mais bon cette touche vintage moi ça m’apaise dans cette course à la conso 🙂

      Like

    1. Oui, pas de galère de montage/démontage et les maudits trucs à cliquer 🙂 (oh le vécu) Et je l’imagine déjà dans sa chambre quand elle sera trop grande pour être dessus ou assez grande pour intégrer un grand lit haut.

      Like

  1. J’aime toujours autant tes réalisations (et même si je n’ai pas encore d’enfants, je partage tes craintes de devoir déménager la maison à chaque weekend ! J’approuve totalement ce matelas !!!)

    Like

    1. Mais grave ! Je commence à me gratter quand je rentre dans un magasin de puériculture. Les 3/4 ne servent très franchement à rien, sont moches, toxiques et ont une durée de vie limité à l’âge de l’enfant. Plein d’arguments pour se poser tranquillement et réfléchir avant achat, sur l’utilité, la configuration et comment le rendre réutilisable. Je suis aussi d’avis de responsabiliser les mioches pour ne pas les rendre totalement dépendants d’un tas d’objets… Et ça qu’on ait des enfants ou pas, on peut l’appliquer dans tout son quotidien 🙂

      Like

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s