Vinterdrakt ou la combinaison venue du froid

Tu ne gères pas du tout le norvégien ? Je te rassure je ne m’y suis pas mise non plus j’apprends déjà le québécois tous les jours par contre j’ai définitivement adopté leurs designs pour enfant si adorables.

vinterdrakt

Mon objectivité toute personnelle pourrait me faire dire que c’est mon enfant qui sublime les modèles, mais je ne suis pas vache à ce point là, les créatrices de la marque Paelas ont du talent ! Et quand elles traduisent en anglais, je les aime encore plus !

Le printemps étant plutôt frais dans ma contrée, j’ai sauté sur l’occasion pour dégainer THE combinaison pour ma poupée. (là je triche j’ai pris une photo en extérieur en France, lors de nos vacances).

IMG_6494Modèle : Vinterdrackt de Paelas. Une petite combinaison nordique adorable. Patron payant, disponible en norvégien challenge garanti et anglais.

Fil : Bergereine de Bergère de France en coloris Pyramide. C’est un 50% coton – 50 % laine peignée qui lui donne un effet chiné naturel. Un peu ardu à tricoté mais au toucher cela reste léger et doux. Au Québec la pelote coûte 10.90$, j’ai eu les 10 pelotes pour 20$ lors de la vente d’entrepôt de la marque. Epatant la file d’attente aux caisses aussi ! Le modèle et le fil se tricote en 4mm et 5 mm !

DSC_0097

Taille : 2 ans !  pour ma petite fille qui l’a mise à 14 mois… Après un premier démarrage en 12 mois (car d’ordinaire elle tape plus en bas de courbe qu’en haut ma demoiselle), j’ai vite fait machine arrière fort heureusement. Que ce soit en couche lavable (postérieur XXL sur les deux prochaines photos) ou en couche papier (c’est les vacances, c’est bien connu on pollue), on ne flotte pas du tout. Un ventre bien rebondi se cache sur ces photos.

DSC_0123

DSC_0092

Je pense qu’il est facilement possible d’agrandir le modèle en rajoutant des répétitions de point gaufré et quelques rangs autour des cuisses.

IMG_6496

Réalisation/modifications : Aucune modification à part ne pas tricoter de ceinture. La ceinture aurait été parfaitement inutile compte tenu de la taille ajustée.

Les explications ne sont pas super limpides, j’ai dû interroger mes copines de tricot pour m’assurer que ma compréhension était la bonne, mais un(e) tricoteur(se) intermédiaire s’en sortira sans problème.

DSC_0099

Ce que j’ai aimé : C’est assez rapide à tricoter. Seulement 12 jours pour celle-ci (tout en travaillant le jour et sans employer de petites mains je vous jure). J’ai aimé le motif de point gaufré qui m’a fait découvrir la technique consistant à enrouler 2-3 fois un nombre de mailles ensemble pour créer ce côté resserré. Astucieux !

J’aime aussi le côté délicat de l’ouverture au dos. En hiver, on ne peut se passer du petit body/cache-couche en dessous mais ça augure du vraiment joli pour une version printanière.

DSC_0115

Ce que je n’ai pas aimé : la tendance à tailler petit est définitivement un mauvais point.

Une chose est sûre ce ne sera pas sa seule combinaison. A nous le coton et les journées plus chaudes pour tester le reste des modèles !  DSC_0122

Alors vous aussi vous craquez ?

Advertisements

10 thoughts on “Vinterdrakt ou la combinaison venue du froid

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s