Tricoter un pantalon sans nom…

La semaine dernière, j’enfilais mon fidèle pull Violeta au bureau. Les bureaux sont climatisés, beaucoup de serveurs et ordinateurs ronronnent en choeur, on les bichonne et nous, on nous laisse à une température de 20 degrés pour rester jeunes et fringuants.

Donc je mets mes pulls en mérinos tout l’été à Montréal, par 40 degrés dehors… Chic !

J’enfilais donc mon pull Violeta et recevais les exclamations de collègues largement enthousiastes sur le fait que j’avais fait ça toute seule. Lorsque j’ai évoqué le nom du modèle, ils ont trouvé ça super mignon que je donne des noms à mes tricots ! euh…. non… en fait c’est le nom du modèle, je ne suis pas dérangée à ce point. Du coup je les ai trouvé, eux, supers mignons.

Tout ça pour dire que les patrons ont des noms, parfois supers recherchés, parfois supers connus et parfois supers… moches. J’ai longtemps cherché ce que je tricoterai pour le baby Auguste né chez ma copine de tricot. Et quand j’eûs trouvé, je restais atterrée par le nom donné (oui il est tard, j’écris mon article comme un roman d’aventure et alors ?).

DSC_0005

Modèle : b20-10 Knitted Pants de Drops Design. Il est glamour ce nom, vous ne trouvez pas ? Sérieusement ça donne moyennement envie. Et pourtant le modèle est simple et sympa à tricoter. Il est gratuit et disponible dans pleins de langues dont le français !

DSC_0011

Taille : le petit Auguste est un beau bébé qui profite et a une carrure d’athlète. Si bien qu’il faut le suivre de prêt pour pouvoir savoir la taille qu’il fera le mois prochain. J’ai donc tricoté du 12-18 mois pour son premier hiver 🙂 Le modèle est très souple et les côtes sur les bords du pantalon permettent au tricot de grandir avec le bébé. Assez pratique je pense !

Fil : c’est une réelle découverte et un gros coup de coeur : Basic Merino de la marque Katia. 52% laine et 48% acrylique, ça passe en machine et c’est à la fois extrêmement doux, moelleux ET chaud. J’ai utilisé deux couleurs différentes Taupe (80m) et Écru (35m) car j’avais peur de ne pas avoir assez avec les 2 pelotes foncées. Au final je pense que ça l’aurait fait… tant pis ! Les détails sont sur la page ravelry !

DSC_0010

Réalisation / modifications : aucune modification sur ce modèle, il est vraiment très simple et bien expliqué. Il n’a pas de réelle difficulté et convient bien aux tricot-débutants. J’ai ajouté cependant 3 petits boutons sur la bande de taille pour casser la monotonie du point en côtes et donner un petit côté trendy/habillé à ce pantalon mou.

DSC_0008

Ce que j’ai aimé : la laine tout d’abord. C’est vraiment super doux pour permettre de faire porter au bébé le pantalon à même la peau. La forme pourra aussi permettre de lui mettre par dessus un legging lors des sorties sous la neige et avant de se déshabiller lorsqu’on regagne l’intérieur (tout un challenge d’habiller un enfant par -30 à l’intérieur, puis +25 à l’intérieur).

Ça m’a réconcilié avec les minis tours en aiguilles doubles pointes et j’ai envie d’enchaîner les guêtres, pantalons et autres manches pour des minis !

DSC_0013

Ce que j’ai moins aimé : même si la bande de taille en côtes va permettre d’être couche-lavable-compatible, je la trouve un peu grossière peut-être. J’espère qu’elle tiendra tout de même bien la taille, en remontant bien haut. La maman du petit Auguste a démarré un pantalon quelques jours avant que je démarre mon pantalon en secret (j’ai joué l’Actor Studio pour cacher mon stress) et le sien est réellement adorable et plus fin. Je me laisserai surement tenter !
DSC_0012

Advertisements

2 thoughts on “Tricoter un pantalon sans nom…

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s