Pasture and Woods, à l’accent hivernal…

Je ne suis pas forcément mal lotie niveau bonnet/tuque/chapeau tricoté, mais c’est un peu un leitmotiv, à chaque hiver son bonnet.

En 2013, il y avait eu le bonnet Neige Éternelle comme celui de ma nièce, en 2014 le bonnet Oak Trail puis enfin en 2015 le Deep Woods Toque.

Cette année, j’avais envie d’un bonnet confortable, bien profond, pas slouchy, qui est une réserve d’air frais en cas de chute des températures. Quoi de mieux que le jacquard qui double voire triple l’épaisseur lorsque les fils s’entrecroisent et se succèdent. C’est là que j’ai croisé le chemin de la nouvelle création d’Alicia Plummer sur son compte Instagram pour un appel au test !

dsc_0072

dsc_0059

J’ai sauté sur l’occasion, tenté ma chance et eu la chance d’être piochée au tirage au sort pour réaliser en avant-première ce joli bonnet. Des fils avaient été soumis en forme de proposition, j’ai suivi celle de Julie Asselin, notre teigneuse locale ! Tout s’est alors passé très vite… trop vite ! Une semaine, je recevais mon précieux écheveau choisi, mais constatait aussi La mise en ligne du patron. Après 3 retours sans remarques ni erreurs, c’était une certitude, il était prêt pour Ravelry.

dsc_0069

J’ai fait tout de même mon propre retour pour la forme et pour constater également que tout était impeccable.

Modèle : Pasture and Woods d’Alicia Plummer. Il s’agit d’une taille unique, payant et en anglais (mais très facile à comprendre pour des novices).

dsc_0056

Fils :

  • Leizu Worsted de Julie Asselin en coloris Blue Steel (pour le bleu) {73 yds/67 m}.
  • Lamb’s Pride Worsted de Brown Sheep Company en coloris Grey Heather (pour le gris donc) {15 yds/14 m} testé dernièrement avec un petit pull Flax envoyé au neveu 6eme du nom.
  • Et enfin en Pure Nature de Bergère de France en coloris Jonquille (pour le jaune) {16 yds/15 m} utilisé pour mon pull Butter Skin.

Réalisation/modifications : La grille est très claire pour réaliser le jacquard. J’ai juste recommencé à plusieurs reprises le montage de mailles préconisé sur le patron : Long Tail Tubular Cast On. Quand j’ai enfin compris et maitrisé ce fameux montage (merci Youtube), il a juste été assez difficile à enchaîner pour tricoter en circulaire. Au bout de trois démarrages avec un tricot vrillé, j’ai pété un plomb/ma coche renoncé pour le plus traditionnel Long Tail Cast On (alternative proposée par la designer).

dsc_0053

Ce que j’ai aimé : tricoter en Worsted ! Rien à voir avec le patron, mais changer parfois de grosseur de laine et d’aiguille, ça fait du bien !

dsc_0065

Ce que j’ai moins aimé : autant mon choix de couleur me plaît vraiment, autant l’option de prendre trois fils différents s’avère toujours un peu moins judicieux. La laine grise étant même un peu plus grosse (plus Aran). Cela ne facilite pas la bonne visibilité des dessins. C’est aussi pour cela que j’ai choisi des contrastes forts.

dsc_0058

L’hiver s’annonce neigeux et cocooning, avec une lumière bleutée si douce ! J’adore !

dsc_0052

Advertisements

One thought on “Pasture and Woods, à l’accent hivernal…

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s