DIY, Enfants, Hommes, Patron, Tricot

Petit Marceau pour Little D.

J’ai toujours l’obsession le souci de choisir, pour mes enfants et pour ceux des autres des modèles pas trop marqués en genre, que ce soit dans la coupe ou dans la couleur. Par militantisme et aussi par économie (oui ça va à tous, ça se prête à tous).

Quand Marjorie a proposé en tests ses derniers modèles de tricots pour bébé j’ai vu exactement ce que j’aimais en layette.

ALEX0308

Modèle : Petit Marceau de Marjorie Borrego alias Bocha2m sur les réseaux. C’est largement accessible aux débutants en tricot circulaire !

Ce modèle est un des 6 modèles que vous pourrez tricoter lors du cours en ligne d’Artesane, la plateforme française de cours vidéos sur différents loisirs créatifs, intitulé : Tricoter six déclinaisons d’un pull bébé en 3 mois. 7 leçons en vidéos pour apprendre la base puis les 6 modèles utilisant différentes techniques (torsades, mailles glissées comme ici, ou jeté, dentelle, jacquard…)

Il sera très bientôt disponible sur Ravelry dans différentes tailles, restez à l’affût ! (je ferai un update ici !)

Version 2

Fil : Merino Aran de Katia en coloris beige. J’avais trouvé deux pelotes isolées dans le vide boutique de la petite mercière de la ville d’origine du Duc. Elle partait à la retraite et bradait tout son stock restant. J’ai passé mon tour pour les cygnes en porcelaine porte-dragées et je suis ressortie avec un carton entier de pelotes Katia pour la plupart pour une bouchée de pain ! C’est un fil assez gros pour donner un côté gonflé, confortable et moelleux au tricot.

Pour cette taille 6 mois j’ai utilisé 165 m / 180 yards. Idéal pour déstocker !

Taille : J’ai réalisé ici la taille 6 mois en aiguilles 4 et 5 mm. Il sera décliné en 3-6 et 12 mois, puis par la suite en version enfant 18 mois au 10 ans !

Réalisation / modification : Pas de modification sur ce modèle en test, il est simple à réaliser, sans diminutions pour ajuster le corps, on ne pose cependant pas son cerveau à côté pour tricoter, le diagramme nous garde éveill(e) !

ALEX0315

Ce que j’ai aimé : Tout d’abord qu’il se tricote si gros ! Pour une taille 6 mois, c’est parfait ! En deux petits séances de tricot tu as un pull ! Et puis le rendu des grosses mailles est super joli je trouve. Le design en maille glissée me plaît bien aussi, même si il faut effectivement suivre rang par rang le motif du diagramme.

ALEX0319

Ce que j’ai moins aimé : Pour le prochain que je tricoterai (oui parce que c’est définitivement une bien belle coupe), je ne ferai pas la petite ouverture/boutonière du col du pull. C’est une très bonne idée pour un modèle qui resserre vraiment au col, mais ce n’Est pas le cas ici, le nombre de mailles restant permet de passer à l’aise la tête d’un bébé. Même ceux bien doté comme mon petit Monsieur.

Au final, c’est bien simple, il le porte tous les deux jours (oui parce qu’il a tendance à baver alors il faut sécher !) et j’ambitionne de lui faire des copies très vite dans différentes couleurs de mon stock de laine !

Hommes, Tricot

La trentaine Bohème…

La plupart des gens s’offrent un petit cadeau pour leur anniversaire. Une tricoteuse, elle, se fait souvent un petit craquage laineux… Perrin a anticipé le craquage en vue de s’offrir un beau chandail pour ses 31 ans.

Au mois d’octobre, Perrin a embarqué son bébé tout neuf d’un mois, et a pris la route avec ses copines droguées du fil, direction Rhinebeck, Etat de New-york, USA. Passée la mine amusée du douanier à l’évocation de la raison de notre présence dans leur chère contrée, nous avons passé deux jours dans les allées du festival Sheep and Wool Festival. À défaut d’avoir pu me faire un vrai beau pull pour le festival (il faisait bien trop chaud cela dit), je me suis offert de quoi en faire un en souvenir de ce bien chouette week-end.

ALEX0227

Modèle : Bohème Sweater de Randi Hjelm Debes, alias Faroe Knit (son site ou son compte IG). Il reprend les designs authentiques des pulls des îles Féroé.

Ce modèle existe également pour enfants : Bohéme Sweater for kids (dont je me suis ouvertement inspiré pour le couleur) et pour bébés Baby Bohéme

ALEX0231

Fil : C’est le saint Graal que j’ai cherché-cherché-cherché de nombreuses heures au festival de Rhinebeck. C’est dans les dernières minutes (bien sûr) que j’ai fait mon choix pour ce jaune doré chez The Neighborhood Fiber Co., qualité Studio Worsted coloris Oliver (attention à bien choisir des écheveaux similaires car à vue-d’oeil ils peuvent parfois être assez différents). Ce fil est magnifique, rond, de qualité worsted en tirant vers le aran (plus gros), très retordu, fort agréable à tricoter un peu sec lors du travail, il est très doux à même la peau. J’ai utilisé le bout du bout de mes écheveaux soit 800 yards/730 m (en bifurquant de S à XS au cours du projet, voir plus bas)

Ma couleur contrastante est de la Shepherd’s Wool Worsted en coloris naturel de chez Stonehedge Fiber Mill. Je voulais un fil plus économique après m’être saigné pour le jaune 🙂 Je sais que ce fil bouloche à mort mais j’espère que sur cette petite partie, on évitera les dégâts. J’ai utilisé : 115m/ 125yds. Par contre je trouve son rendu plus fin (je viens de lire sur l’étiquette Worsted Spun Fine…), c’est un peu dommage, mais je pense qu’à la longue elle va reprendre de l’ampleur (et moi dégonfler !)

ALEX0238

Taille : Disponible de la taille XS à XXL, j’ai démarré par la taille S pour le corps, puis fini par la taille XS pour le yoke (encolure). J’ai eu un problème de métrage qui finalement m’arrange aussi. En effet, je prévois une réduction significative de mon tour de poitrine dans les prochains mois. Je m’étais fait avoir avec mon pull-over Stasis devenu un poil trop lâche, je joue la sécurité ! (voir la section suivante pour les modifications)

ALEX0230

Réalisation / modification : J’ai adoré cet ouvrage mais il m’a demandé quand même quelques modifications suite à un constat assez rapide lors du tricotage des manches… les manches sont vraiment larges ! Les tailles XS et S ont les même mesures pour les manches, or même pour du S (et mes bras post grossesse) c’était bien trop large et donnait un effet très cartonné dû à l’emploi de ce fil wortsed. Qu’à cela ne tienne, j’ai docilement suivi le patron (mon cerveau était resté encore un peu à la maternité, je fonctionnais au radar).

J’ai relié ensuite mes manches et corps, pour démarrer le Yoke et sa partie bicolore… pour rapidement suer à grosses gouttes en voyant mon fil jaune disparaître comme peau de chagrin… Je suis allée au bout du bout (en l’économisant de quelques rangs pré-motif) mais ça n’a pas suffit, je m’arrêtais à la moitié du motif… J’ai découvert en écrivant cet article que j’avais sans doute dû confondre mètre et yard lorsque j’étais dans les allées du festival et j’avais donc vu trop peu !! Impossible de recommander du fil (à 44$USD le maxi écheveau pour n’avoir besoin que de quelques grammes, je sais rester raisonnable oui cher Duc) et surtout il y avait bien ses manches cartonnées qui me chagrinaient.

J’ai pris mon courage à deux mains aiguilles et ai démonté TOUT ma partie jacquard de l’encolure, puis séparé les manches du corps, puis détricoté chaque manche jusqu’aux poignets… et j’ai remonté chaque manche en démarrant plus tard mes diminutions, en les espaçant un peu plus (10 rangs au lieu de 8), et en en faisant moins (8 fois au lieu de 10). Ainsi mes manches sont plus ajustées tout en restant très souples et confortables. J’ai ainsi pu gagner 15gr soit 25m environ.

Pourquoi ce calcul savant pour affiner les manches ? Tout simplement pour obtenir 4 mailles de moins sur chaque mailles et lorsque ces deux comptes sont ajoutés au corps (qui était en S je le précise) on retombe sur un total de mailles pour l’encolure qui correspond au … XS. Ainsi je sais qu’au niveau du motif je suis dans les clous ! A cette étape j’ai constaté que mon espace de cerveau disponible s’était un peu amélioré.

ALEX0244

Ce que j’ai aimé: le modèle est très bien rédigé et tout en simplicité. C’est très agréable à lire et on peut avancer son ouvrage sans avoir les yeux rivés sur les explications. La charte du jacquard est assez simple et ne demande pas trop de technicité pour faire suivre le fil.

Le plaisir aussi réside aussi largement dans le choix de ma laine principale qui est super ronde et pleine (quoique un peu sèche pour mes pauvres mains). Je ne regrette pas du tout d’avoir débourser pour ce fil.

ALEX0239

Ce que je n’ai pas aimé : si il fallait trouver quelque chose je pourrais effectivement pointer les manches qui pour les tailles S et XS sont identiques et ben trop larges !! Même la #teamgrosbras trouverait ça louche.

ALEX0236

Pour finir, lors du blocage j’ai eu une légère hausse de tension (pour moi qui est tout le temps à la limite de l’hypotension c’est dingue !) lorsque l’eau est devenue bien jaune et mon blanc un peu jaunasse… Pas de panique, j’ai rincer tout de suite sans prolonger le trempage et j’ai laissé sécher à plat sans épingler. La fibre naturelle a repris sa blancheur qui n’est pas éclatante non plus à la base. Il fallait se souvenir qu’un mouton mouillé prend toujours un teinte plus jaune, et ne pas incriminer forcément son colocataire doré (mais j’utiliserai peut-être du vinaigre une prochaine fois…)

ALEX0247

Je vous laisse je vais remettre mon manteau !

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

DIY, Hommes, Patron, Tricot

Qu’on me donne de la brioche !… et un Col !

J’ai succombé à l’appel de la brioche ! Point de viennoiserie à tendance gâche vendéenne. Il s’agit d’un style de point de tricot particulier qui donne un effet tressé mousseux et fondant. L’effet est souvent renforcé avec un peu de nutella en le réalisant à deux couleurs : l’une reste en arrière est n’apparaît que lorsque le point est étendu (ou sur l’envers).

ALEX0050

Modèle : Garter Stitch cowl & brioche de Melody Hoffman, qui se tricote en laine Aran et qui est gratuit ! Il n’est disponible qu’en anglais mais le patron est si simple que même les stricto-francophones pourront s’en sortir haut la main. J’avais craqué sur la version de ma compatriote Amélie alias Clezeo, réalisée lors de la phase de test.

ALEX0068

ALEX0042

Fil : Pour me récompenser d’avoir fait la file d’attente pour voter aux présidentielles à Montréal pendant quelques heures (grosse organisation à Montréal au premier tour !), je suis allée faire la file d’attente à la caisse lors de la braderie de printemps de La Maison Tricotée. Après avoir touché ces écheveaux de nombreuses semaines, le fait de les voir à 50% a fait fumé mon cerveau, j’ai pris 4 écheveaux de Illimani Yarn LLAMA II (chunky) avec ce projet bien en tête, en 3 coloris : gris très pale en couleur principale (0HC002) pour 150m (soit 1,5 écheveau), puis 100 m de gris moyen (9HM002) et de gris anthracite (foncé) (9HM003) (1 écheveau de chaque).

ALEX0040

Réalisation / modification : le modèle est une alternance de partie en point mousse avec  une seule couleur, puis une partie en brioche bicolore. Tout en respectant la hauteur totale en centimètres, vous pouvez très bien monter le col à votre sauce en alternant plus souvent ou moins souvent ces deux zones. C’est ce que j’ai fait en allongeant un peu les parties en brioche au détriment du mousse.

Ce col a la particularité originale d’être tricoté en tube, avec un montage provisoire puis raccordé à la fin pour former un tube infini. Ainsi on obtient un col doublé et un rendu tourné de 90 degré par rapport au moment où on le tricote !

ALEX0053

Le modèle plaît même à mon cher et tendre Duc, mais attention à la barbe piquante qui peut accrocher les fibres délicates.

image_small2

J’ai aussi modifié les associations de couleur dans la brioche pour que chacune de mes trois couleurs s’y retrouvent au moins une fois. Pour utiliser tout mon fil pour les couleurs en 1 écheveau et aussi pour faire un enchaînement plus fluide à mon goût.

ALEX0072

Ce que j’ai aimé : découvrir le point brioche ! Ça m’avait l’air bien compliqué et je me réservais cela après l’accouchement, mais finalement le bébé jouant les prolongations j’ai craqué et fait le col en une petite semaine (les blagues entre col et col sont encore un peu précoces, je vais m’abstenir).

image_small2-2

J’aime aussi beaucoup la douceur et le côté fluffy de cette laine de Lama. Il est très très très chaud, mais cependant encore un peu pelucheux.

Ce que j’ai moins aimé : Ce côté poilu du fil va sans doute l’éloigner de mon coup pour le début du portage de mon bébé. En effet je doute qu’il apprécie les poils de la dite-bête dans la bouche. Je prie donc pour que les poils s’atténuent rapidement.

ALEX0048

Si c’était à refaire, je changerai surement ma répartition de couleur pour avoir des parties en brioche plus tranchées avec au moins la couleur la plus claire pour bien faire ressortir. Avec un fil un peu plus rond et retordu sans doute… Mais mon option de répartition contraire au patron a fait atténuer ma déception quand à ma stratégie d’achat (oui je sais, j’ai des peines immenses).

En réduisant le nombre de mailles, je pense même l’adapter pour un col enfant, bien pratique pour la garderie et à mettre sans que ça traîne dans les flaques ou la neige #autonomiejecristonnom .

Ok Automne frette et Hiver glacial,

je suis parée à vous accueillir !

EnregistrerEnregistrer

DIY, Hommes, Patron, Tricot

Oakenshield Beanie, le caprice du Duc…

C’est sur une remarque de mon cher et tendre le matin au pied du sapin que j’ai tiqué… On parle souvent du cordonnier le plus mal chaussé, on oublie souvent de parler du conjoint du cordonnier. Une tricoteuse, c’est souvent le cas, tricote surtout pour elle. C’est vrai quoi, pourquoi les moqueurs seraient plus vernis que la personne qui est souvent l’objet des sarcasmes : moi !

Toujours est-il que mon Duc a formulé le désir teinté de déception-mêlée de ne pas avoir une nouvelle tuque au pied de notre épineux. Ni une ni deux, j’ai sauté sur l’occasion pour plonger dans mon stock et monté le prochain couvre-chef du malheureux. Je n’ai pas pour autant suivi ses conseils de modèle faut pas déconner qui l’orientait vers un bonnet type Cousteau écarlate…

dsc_0052

Modèle : Oakenshield Beanie de Morgan Capestrain. Le modèle est gratuit en anglais. Pas beaucoup de texte, il s’agit essentiellement de suivre un diagramme et pour cela point de problème de langue.

dsc_0042

Taille : C’est une taille unique, qui se tricote en aiguilles 4 et 5,5 mm et ça c’est déjà une sacrée belle nouvelle !

dsc_0049

Fil : la Lamb’s Pride Worsted de la Brown Sheep Company en coloris Heather Grey du gris quoi. C’est doux, c’est épais, gonflant et superwash. Même si je suis pas sûre d’oser la passer en machine tout de même… Je l’ai dégoté dans des grands bacs pas cher au Festival de Rhinebeck. C’était un peu honteux d’acheter cela là-bas car très peu rare et inédit comme fil !

dsc_0043

Réalisation / modifications : C’est un modèle très rapide à faire. Une marée de point mousse (et en circulaire c’est assez désagréable je trouve) au départ et ensuite le joli motif. Un motif très facile à retenir sans mettre des marqueurs, mais qui fait assez mal aux mains, j’ai trouvé… La faute à l’inclinaison à gauche puis droite des mailles.

Ce que j’ai aimé : Le motif qui est discret, délicat, qui demande un peu de technique, mais qui reste tout de même masculin. Réellement mixte en fait, alors je lui pique ! Il a la délicatesse de pas trop râler…

dsc_0050

Ce que j’ai moins aimé : autant j’aime les modèles slouchy, autant j’ai toujours un peu de mal à appréhender le bon combo laine-souplesse-forme slouchy… Celle-ci est un peu grosse, elle s’appelle Worsted mais est en fait de grosseur plus Aran. Il était donc important de ne pas tomber dans cette forme. J’ai prolongé le motif au ralenti avant les diminutions de peur de ne jamais être dans la bonne longueur finale… Moults essayages ont été nécessaire pour être le plus dans les clous et à la bonne taille, même si le blocage a apporté de la longueur supplémentaire…

Il m’a aussi fait la remarque culottée de me dire qu’il était trop chaud pour le lendemain du jour où je lui ai offert… Là, j’ai serré fort les mâchoires, j’ai souris et je me suis souvenue pourquoi le conjoint du cordonnier pouvait aller voir ailleurs pour se faire faire une clé !

dsc_0046