Couture, DIY, Enfants, Test, Tuto

L’Ourson qui se prenait pour un Raton…

Ne cherchez pas, ce n’est pas le titre d’une fable de La Fontaine retrouvée dans ses archives non publiées… C’est juste une nouvelle aventure couture !

J’avais déjà essayé le test en tricot (comprendre tester un patron pour voir si les explications contiennent en vue d’une diffusion et commercialisation) ; je suis passé cette fois-ci dans le camp couture !

IMG_1936

Modèle : Ourson d’Urban Fairy Pattern. C’est un modèle de jogging avec deux pièces : un sweater et un bas pantalon. La petite particularité se trouve dans le haut qui s’ouvre à l’encolure et peut être orné d’une tête d’Ours… ou de Raton donc ! Pour l’Ourson, un aperçu chez Dangoumette !

ALEX6089

Taille : J’ai testé une taille 6 mois. Le sweater est parfait mais selon la taille de votre bébé, le corps peut être allongé à votre convenance. Pour les prochains, je rajouterai quelques centimètres pour mon petit garçon tout en longueur patrimoine génétique paternel.

ALEX6086

Tissu : Pas question ici d’utiliser mon tissu sweat qui me sert habituellement de toile comme pour le Vega, je voulais du confortable, et du souple car le tissu serait en contact direct avec la peau eczémateuse délicate de mon petit monsieur sur les jambes.

Je suis allée me servir chez C& M textiles à Montréal. Ils font du tissu d’ameublement et pour des costumes/robes mariées, etc… mais ils ont développé leurs gammes d’autres tissus plus casual et confortables. Une caverne d’Ali Baba quand tu sais ce que tu cherches (les vendeurs sont de très bon conseil). J’ai pris un tissu Sweat en gris pâle, gris foncé et noir. Ils sont blancs sur l’envers (ce qui n’est pas le mieux quand on s’en sert d’appliqué ceci-dit)

ALEX6085

Réalisation / modification :

Pour tout test, le jeu est de suivre les instructions mais aussi de rebondir si ça nous parait bien de faire autrement. Tout en l’indiquant ! Pour ma part, j’ai troqué les ourlets basiques des manches pour des ourlets fais à la surjeteuse, afin de rappeler la propreté de l’encolure finie. J’aurai aimé finir également le bas du sweater de la même manière avec une bande. Cela sous entend donc que la tête ne colle pas au bord.. Dans mon cas de tête d’ourson hackée en Raton ça aurait pu marcher ! Une prochaine fois… !

ALEX6091

Vous l’aurez donc bien vu, ma principale modification fut de faire une version Raton, grâce à la technique de l’appliqué. La tête de l’ours est à découper et coudre directement en bordure de la pièce de devant sans superpositions de tissu. La forme du raton ne s’y prêtait pas (un raton est une tête en V Cristina… contrairement à l’ours), j’ai donc conservé l’ajout de oreilles (grise sur l’envers, noires sur l’endroit) comme indiqué, et pris la pièce devant classique pleine en y collant avec un point zig-zag serré les pièces du front-nez et des pommettes (préalablement entoilées). Le brainstorming avec le Duc autour du dessin du rongeur a été épique. je me suis lancée et suis plutôt contente du résultat. Si vous voulez ce dessin je vous le partage ICI.

IMG_1938

Ce que j’ai aimé : la simplicité des pièces. Les coupes sont simples et la couture intuitive. Il est vrai qu’avec une surjeteuse, c’est encore plus rapide et propre de coudre cette matière sweat mais très honnêtement avec une simple machine à coudre et un point élastique choisi, on peut facilement assembler tout le modèle. J’ai particulièrement apprécié le fait de ne pas avoir à utiliser du bord-côte (qui est assez difficile à trouver par ici dans des versions un peu funky)

J’ai aussi appris à monter une patte de boutonnage au col et ça c’est un gros bon point !

IMG_1941

Ce que j’ai moins aimé : attention à ne pas choisir un tissu trop épais. En effet, certains détails de la coupe, comme la patte de boutonnage sur l’épaule, nécessite d’empiler 4 épaisseurs de tissus. La surjeteuse n’a pas forcément toujours apprécié ma manoeuvre de passer en force.

ALEX6083

Suite au test, la coupe du pantalon a été revue et diminuée de 10% en largeur. Il reste très confortable (j’ai coupé depuis ma pièce également en rabattant un peu la culotte de cheval), et ça passe mieux dans le siège auto !

IMG_1935

ALEX6092

La tenue du Monsieur est finie, c’est désormais la Grande qui me réclame sa robe ! Une chose me dit que je vais encore faire confiance à Urban Fairy…

ALEX6093

DIY, Enfants, Test, Tricot

Ay Marieke Marieke je t’aime tant…

… Entre les tours de Bruges et Gand.

Ou plus précisément ici entre un petit coin d’Angleterre et la Belle Province. Brel a un goût particulier à mon coeur, parce que j’aime ses chansons, son usage de la langue française et parce que la légende familiale le situe dans un branche de mon arbre à un détail de bizarrerie éthylique orthographique ; quand Anaïg a lancé le test de son nouveau design nommé Marieke, je n’ai pu que répondre présente !

26866942_1961233820760339_9179566733394968576_n_medium2

Modèle : Marieked’Along avec Anna. Il s’agit d’un patron de sweater enfant du 6 mois au 10 ans qui se caractérise par un coupe assez boyfriend (il est totalement mixte) et toute une encolure (yoke) en jacquard que l’on peut réaliser avec 1 à 3 couleurs contrastantes.

Taille : J’ai réalisé ici la taille 4 ans ! Pour les aiguilles, j’ai utilisé des 3.25 mm pour tout le corps et les manches (jacquard compris car dans mon cas ma tension est équivalente) et des 2,75 mm pour les parties en côtes. Et bien le moins que je puisse dire c’est que la taille 4 ans commence à être une sacrée pièce, plus si petite que cela, surtout avec de si petites aiguilles.

ALEX7311

Fil :  Lors de l’appel au test, l’information donnée était un fil sport, c’est-à-dire une taille intermédiaire entre Fingering et DK. Je voulais piocher dans mon stock de laine, ce qui m’a quand même valu de racheter du stock d’un certaine Cindy à Las Vegas pour compléter mon fil maison qui devenait introuvable et dont je n’avais pas assez de métrage. Oui, on peut acheter le stock restant des autres, c’est vicieux.

ALEX7318

Ma couleur principale est donc le fil Ultra Alpaca Light de Berroco, coloris naturel Steel Cut Oatsmque j’avais utilisé à l’origine pour le Golden Wheat de Letipanda, puis recyclé dans mes bonnets Deep Woods Toque de Kiyomi Burin et Little Scallops de Maria Carlander. J’ai utilisé 540m/590yds.

Couleur contrastante CC1pour les petites frises : Ultra Alpaca Light de Berroco aussi, mais en coloris Blue Green utilisé donc à l’origine pour le Golden Wheat de Letipanda, puis recyclé également pour mon cardigan adoré Tambourine et les bonnets Deep Woods Toque de Kiyomi Burin et Little Scallops de Maria Carlander. En tout, il m’aura fallu seulement 13m/15yds.

Couleur contrastante CC2 pour la frise flèches inférieure : de la Savannah Dk de The Fiber Company, coloris Persimmon (le rose). C’est un fil considéré DK donc plus épais que préconisé mais il est très irrégulier de part sa composition avec soie très brute. Tantôt très fine, tantôt plus épaisse, elle convenait finalement très bien. J’avais pu l’utiliser pour mes guêtres Some Cloud Day de Tiny Owl Knits. Il m’a fallu 26m/30yds.

Couleur contrastante CC3pour la frime flèches supérieure : du fil Royal I (Royal Alpaca) d’Illimani Yarn. C’est un fil que j’ai beaucoup utilisé pour mon col Dune de Sandrine C. , le bonnet de tout petit Bébé de 2 heures de Rita le Chat, puis le Merriment Bonnet de Melynda Bernardi. C’est le syndrome de la pelote inépuisable, il m’en reste toujours un peu pour glisser de la douceur dans un projet. Le fil vieilli superbement bien, je mets mon col Dune tous les jours des 6 mois d’hiver depuis 4 années. Ici, j’ai pris seulement 10m/12yds.

26070076_2042814062620808_8828215834234060800_n_medium2

Réalisation / modifications : Aucune modification à noter pour ce modèle en test, le mesures finales correspondaient d’ailleurs au millimètre près à ce qui était attendu (d’où l’importance d’avoir un échantillon parfait je ne me reconnais pas ). Le modèle est largement accessible aux débutants par sa construction basique et la non complexité des points à réaliser. Or je le conseille plutôt à quelqu’un ayant déjà fait du jacquard. Celui-ci se réalise sur toute la partie supérieure. Pas question d’avoir une tension forte au risque de voir les mailles se réduire (car étirées) lorsque le pull est porté et mis sous tension des épaules.

L’encolure est assez évasée. Elle peut être resserrée en faisant quelques rangs de côtes supplémentaires et/ou en faisant des côtes torses.

ALEX7313

Ce que j’ai aimé: la partie Yoke bien sûr qui fait tout l’intérêt de ce modèle. Le fil n’a pas besoin d’être surveillé pour le faire suivre. En effet, on utilise l’une ou l’autre des couleurs dans un délai maximum de 3-4 mailles donc l’utilisation est régulière et la tension est donc facilitée.

La taille est un réel 4 ans car mon petit bout de fille à la maison, qui a trois ans, nage un peu dedans. Gros point positif, elle aime les différentes couleurs utilisées (et elle reconnait même la laine et les autres modèles tricotés avec ! So proud !) et a voulu le porter dès qu’il était terminé. Encore un peu grand, il est cependant rangé pour l’automne prochain !

ALEX7315

Ce que j’ai moins aimé : Avec une si jolie partie jacquard, la partie du corps m’a paru un peu fade à réaliser. Le fil est duveteux et rustique et les aiguilles 3,25 mm rendent le montage du corps assez fastidieux. Mais indispensable !

Je vois bien le prochain dans des tons naturels sables différents mais complémentaires. Peut-être même une version adulte qui sait !

DIY, Enfants, Patron, Test, Tricot

Augustin pour l’automne

J’ai récidivé… J’ai repris mes aiguilles et mon ordi et ai répondu à l’appel au test pour le nouveau modèle d’Anna du site Along avec Anna il y a quelques semaines. Il faut dire qu’après les cardigans Noisette et Dandelion pour les fillettes, il s’agissait là d’un modèle pour petit garçon. Enfin, à mon sens, parfaitement mixte. Les cols châles, ça va à tout le monde, fille ou garçon.

Fier vous à l’attitude sereine de mon petit garçon (qui n’en finit pas de dormir et fleurir sur la toile ces jours ci !) et laissez vous tenter.

ALEX0071

Modèle : le Cardigan Augustin d’Along avec Anna, disponible en anglais et français pour les tailles 3 mois à 8 ans. Du jersey, du point de blé, une construction bottom-up, du raglan et un col châle formé en rangs raccourcis.

IMG_0650

Taille : j’ai réalisé la taille 3 mois. J’ai un nouveau-né à la maison et malgré ma bonne volonté à tricoter, il passe bien avant tout et occupe mes mains. Avec la date butoir pour le rendu des appréciations du modèle, je n’ai pas voulu prendre de risques. Bingo, il a 2 mois sur les photos et va en profiter un bon moment.

Fil : j’ai testé pour la première fois le fil de la boutique montréalaise La Bobineuse de Laine : Bébé Alpaga 100%. C’est une laine maison qui est inscrite à tricoter en 3,5-4 mm, or je trouve que c’est exagéré. Je l’ai moi-même tricoté en 2,75-3.25 mm et ça donne un rendu plein, sans être serré. Pour le coloris, aucune idée sur l’étiquette, il n’y a pas de nom (ce qui est un peu dommage) mais le site mentionne “ORGE”. Sans surprise j’ai opté pour un coloris Moutarde avec un fil de rouge à l’intérieur. Un beau rendu cannelle en somme. Idéal pour cet automne !

IMG_0653

Boutons : 5 boutons imitation cuir de 15 mm trouvés chez Plazatex à Montréal.

Réalisation / modifications : pas de modifications pour ce coup d’essai. Nous avons pas mal échangé lors du test avec la designer et les autres testeuses pour convenir aux débutants comme aux plus confirmés. Il y a tout de même quelques challenges avec les rangs raccourcis et le relevé de mailles intensif pour former le col châle, mon premier à date !

ALEX0072

Le patron ne donne pas d’indications de nombre de mailles à relever. Ça me chiffonne parfois car je déteste au plus haut point recommencer une bande de ce type. Mais les mesures différent selon les personnes ! Pour ma part les mesures A et B représentent : A = 32 mailles et B = 31 mailles…

ALEX0069

Ce que j’ai aimé : J’ai aimé le contraste des manches en jersey et du corps au point de blé. Ça adoucit le côté doucement vintage du point de blé. La séparation en raglan découpe bien les lignes.

Le relevage de mailles des demi devants et col sur un meme rang donne un nombre de mailles impressionnant mais il faut avouer que le rendu final est d’une fluidité appréciée.

Après l’avoir essayé au petit bonhomme, je fonds littéralement pour cette coupe du col châle. Son père aussi, il m’a commandé le même !

ALEX0075

Ce que j’ai moins aimé : Une fois le modèle terminé, cela se confirme : le point de blé c’est vraiment beau, mais y’a pas à dire c’est un peu long à réaliser. Je n’avais qu’une quinzaine de centimètres à faire pourtant pour atteindre les emmanchures, mais ça m’a paru bien long.

Pour être sûr de ne pas avoir un col trop ouvert vous pourrez déterminer votre première boutonnière quelques mailles plus haut que le repère évoqué dans le patron. L’ouverture du col sera donc un poil plus haute et les 5 boutons moins rapprochés au final.

IMG_0654

Il tombe à pic pour cet automne au vent glacé qui a démarré chez nous. C’est un modèle passe partout que je referai avec plaisir dans les tailles supérieures. Il n’y a juste qu’à espérer que mon petit glouton ne pousse pas trop vite pour qu’il puisse en profiter longtemps !

ALEX0073

ALEX0065

EnregistrerEnregistrer

Enfants, Test, Tricot

Naissance d’une Noisette

Après le test du joli cardigan pour enfant Dandelion, sa designer sous le pseudo Along avec Anna m’a de nouveau mis au défi avec un second cardigan. La période aurait pu paraitre peu propice à prendre des engagements mais l’arrivée du 4ème larron de la famille Perrinpimpim se faisant attendre, il me fallait focaliser mon attention sur autre chose les sms familiaux me ramenant sans cesse à la réalité.

Pour la petite histoire, j’ai pu réaliser les manches avant le D Day et par chance j’avais emmené mon ouvrage. Comment briser la glace avec toutes les infirmières qui passent dans le couloir ? Démarrer le corps du gilet et enchaîner les rangs alors que s’égrainent les contractions !! J’ai fait 18 rangs tout de même !

ALEX0022

Modèle : Cardigan Noisette d’Along avec Anna, disponible de la taille 3 mois à 8 ans en français et anglais.

Taille : J’ai réalisé une taille 12 mois. Non pas que ma petite E. rapetisse, mais je visais plutôt un cadeau pour une petite fille que je voulais gâter à sa naissance. La petite a eu 10 mois dernièrement, la mamie tricotait pour elle, je me suis sentie moins pressée. Le colis part d’ailleurs bientôt. Avec des aiguilles 3,5 mm tout du long dans mon cas !

Fil : J’ai enfin sauté le pas de casser un lot de pelotes Austral de Katia en coloris Taupe que je possédais depuis 2 voire 3 ans. Il me manquait systématiquement quelques mètres pour réaliser un cardigan pour moi, selon le modèle. Il fallait bien se rendre à l’évidence, pour des petits vêtements je pourrais en faire plusieurs. J’ai utilisé 280m/306 yards (soit ici, deux pelotes exactement).

Boutons : J’ai pioché dans mon stock et dégoté des petits boutons cerise translucides qui ajoutent un peu de luminosité à la couleur taupe de la laine. Mon erreur a été de placer 6 boutonnières alors que la norme veut qu’il y ait toujours un nombre impair de boutons. Pourquoi ? j’en sais fichtrement rien mais c’est la norme apparemment. Et j’ai fait le test et même H&M respecte ça… J’aurai dû espacer de plus de 10 mailles mes boutonnières et n’en caler que 5. Je le saurai pour la prochaine fois que je ferai une taille bébé.

ALEX0029

Réalisation / modifications : pour avoir déjà tricoté ce fil pour mon cardigan Pretty, j’avais une bonne idée de la tenue de ce fil et de l’échantillon. J’ai donc pu démarrer assez vite le modèle… enfin un peu vite peut-être au point de sauter le changement d’aiguille entre les côtes et le corps. Si vous sautez volontairement ou non ce détail, faire des côtes torses est alors une bonne alternative pour avoir l’effet légèrement resserré désiré. Bon si vous oubliez, vous pouvez constater aussi que ça passe très bien : la preuve.

ALEX0031

La patron propose de choisir entre deux finitions pour le col. La version de la créatrice montre bien l’originalité du modèle (en plus des noppes) en incluant une petite cordelette tricotée (i-cord) autour de l’encolure. On peut aussi réaliser de manière plus classique un col en côtes, version que j’ai préférée car la destinataire entrait dernièrement en crèche et tout ce qui est autour du cou (écharpe, collier, ruban, etc) est proscrit pour raison de sécurité gare aux serial-baby-ciller.

Ce que j’ai aimé : le point noppe qui en plus d’être sérieusement à la mode (coucou Paelas, Misha and Puff, et consorts), j’aime ce motif que je trouve personnellement mixte (tout dépend ensuite la couleur choisie à mon sens), original mais sobre car uniquement sur le corps du gilet laissant un peu de sobriété sur les manches.

Le modèle est bien calibré et ne taille ni trop grand ni trop petit.

ALEX0024

Ce que j’ai moins aimé : placer les boutonnières de manière personnelle. je suis parfois un peu rigide et j’aime suivre les indications écrites, quitte à les modifier volontairement si ce n’est pas à mon goût. Ici, on n’a peu d’informations mis à part de les espacer de manière égale en laissant 2-3 mailles au début et à la fin. J’aurai aimé avoir une idée de la norme de distance à laisser minimum ou maximum entre deux boutonnières.

ALEX0025

C’est définitivement un modèle que je referai pour ma grande fille de bientôt 3 ans. Je le vois déclinable aussi bien en coton pour l’été, qu’en version bien chaude (voire avec du mohair pour un effet vaporeux) pour nos mois froids à venir.

Je file mettre ce petit cardigan sous pli et ainsi revoir ma procrastination à demain !

ALEX0027

EnregistrerEnregistrer

Enfants, Test, Tricot

Hattie, un intemporel tout en mousse !

L’été se termine et ma saison des tests en folie avec ! Ils m’auront bien occupé autant les doigts que l’esprit. Tester des patrons pour des designers et un vrai boulot, surtout quand tu es un peu tatillonne comme moi. Des photos les mieux possibles et des suggestions les plus fines qui seront laissées à l’appréciation du designer au final mais mieux vaut se mettre dans la peau de la personne qui tricote quel que soit son niveau…

Pour celui-ci c’est avec une designer que je ne connaissais que via Instagram, notamment  avec les modèles Katie ou Leaves or Not, et aussi dernièrement avec la sortie de son modèle Mavis Baby Set.

ALEX2899

Modèle : Hattie de Karen Borrel alias Oomieknits disponible de la taille 1 à 12 ans. Un cardigan ou une veste légère se fermant pas 2 voire 3 boutons. Modèle féminin exclusivement de par le léger ajout de petits trous sur toute l’encolure.

IMG_9672

Fil : Je voulais démarrer le test rapidement et voulais piocher dans mon stock. J’avais au choix une laine rustique détricotée d’un pull à moi ou alors de l’acrylique dont je m’étais servie précédemment pour la couverture de bébé de nos amis en avril. Je devais compléter avec d’autres pelotes mais ce fil avait l’avantage d’être disponible à côté de chez moi (mes chevilles poteaux me portaient pas trop loin à l’époque) et être lavable en machine : Canadiana Solids (new) de Patons North America en coloris Med Grey Mix. J’ai utilisé 480m / 525 yards (option manches longues !)

Taille : J’ai réalisé la taille 4 ans pour ma presque 3 ans. Je pense que pour le printemps prochain ce sera sa taille, voire l’automne 2018 !

IMG_9671

Réalisation / modifications : la seule modification majeure que j’ai apporté au modèle, après accord avec la designer et d’opter pour un rendu en manches longues. Au Québec, les manches courtes ou 3/4 peuvent être parfois une aberration (quoique mon pavement…) encore plus pour des enfants en garderie. L’hiver est long et laisse toujours place à un printemps frisquet (en mai).

IMG_9602

J’ai donc continué les manches plus longues en incluant à intervalles réguliers des diminutions sous la manche pour affiner sur l’avant bras.

Ce que j’ai aimé : le patron est extrêmement bien détaillé. C’est limite du pas à pas, rang après rang et cela pour toutes les tailles. Les débutants sont alors privilégiés. J’ai été un peu déstabilisé au début, je cherchais bien plus compliqué. Il suffit de se laisser porter ligne après ligne.

J’ai aimé également la petite finition des manches avec quelques tours en aiguille plus petite pour affermir le bord (même procédé pour le col).

IMG_9673

Ce que j’ai moins aimé : J’avais oublié combien le point mousse peut être long. Et même si je tricote en mode continental depuis toujours (assez rapide sur les mailles endroit), j’ai eu une pointe de lassitude. Et pourtant c’était du fil worsted, c’est-à-dire assez gros !

Ma bande de boutonnage (où chacun choisit le nombre de boutons à faire correspondre) n’est pas super régulière sur le bord mais c’est souvent le cas avec le point mousse, avec un fil trop souple de surcroit.

ALEX2897

J’ai aimé l’expérience de ce test, même si celui-ci ne se passait pas forcément comme les autres que je pouvais faire : les échanges sur le patron étaient concentrés par courriel avec la designer directement, pas entre les tricoteuses. D’un côté cela permet de chacun être impartiale sur la compréhension du patron mais d’un autre, on peut parfois se sentir un peu démunie ou idiote.

J’ai en tout cas été conquise par la manière qu’a la designer d’accompagner son lecteur/tricoteur. Le modèle est assez simple et se tricote rapidement (si on aime le point mousse c’est sûr) et il reste assez facile à agencer avec les vêtements des fillettes (même la mienne qui n’est pas fifille fillette girly à souhait), gros bon point pour moi (à défaut d’être mixte.

Enfants, Test, Tricot

La veste Camille : mini mini mini !

Un été à la maison pour cause de fin de contrat et de gros bidon en formation, j’ai continué sur ma lancée des tests-tricots ! J’avais l’avantage d’être connectée en journée pour voir les messages des designers en France et ai capté le message de Lili comme tout qui cherchait des testeurs pour son prochain patron nommé Camille, une petite veste en point de riz, un grand coup de coeur chez Julie (aka Lili comme tout).

ALEX2883

Modèle : Veste Camille de Lili comme Tout, disponible de la taille 1 mois à 4 ans sur Ravelry. Un style caban, du point de riz, une coupe raglan et un rendu Mixte 🙂

Taille : la taille la plus petite : 1 mois. C’est vraiment tout mini. Avec cette taille de laine worsted, j’utilise 190 m / 210 yards de fil et des aiguilles 5.5mm (selon mon échantillon).

ALEX2876

Fil : Classic Worsted de la marque O’Wool, coloris Peacock. Très difficile à prendre en photo, la couleur est réellement un bleu-vert canard. Tu sais vraiment dans le cou du canard… C’est ma copine Clelola qui m’a déniché ces écheveaux dans son stock. Des écheveaux courts (90m) qu’elle peinait à assigner à un modèle. On troque, on échange, et on est ravies ! pour cette fois c’est moi !

Boutons : 6 boutons de 14 mm de diamètre. J’ai utilisé des petites boules anis (la couleur est éclatée sur les photos). Anis et Canard, je sais j’ose !

ALEX2881

Réalisation / modification : Lors du lancement du test pendant l’été, il y a eu pas mal d’interrogations des participantes qui ont permis d’affiner ou simplifier (selon les cas) les informations pour être comprises par tous ceux qui le réaliseront. Et c’est ça que j’aime vraiment dans ces aventures des tests.

ALEX2886

J’ai appris plusieurs choses durant ce test, des “habitudes” de tricot, des conventions et surtout : de quelle manche parle-t-on quand on dit gauche ou droite…. Oui je sais c’est ridicule mais en demandant autour de moi, ce n’était évident pour personne. La plupart du temps ça n’a pas grand intérêt, les manches étant identiques. Or ici les petites pattes de boutonnage changent la donne. Si tu ne comprends pas la même chose que l’auteur, ta patte de boutonnage démarre mal, voire se rabat face cachée 🙂

Donc Julie m’a donné la clé que je suivrai religieusement désormais je suis sympa je partage soyez attentifs :

le côté gauche/droite est toujours à comprendre

par rapport au vêtement PORTÉ

(et non au vêtement quand on le pose devant soi et qu’on le regarde).

ALEX2885

Attention : la seule difficulté du patron pour une débutante, et s’il faut en citer une : bien suivre le point de riz et prendre un peu de recul de temps en temps pour être bien sûr que notre cerveau ne se remet pas en mode côtes.

ALEX2882

Ce que j’ai aimé :

  • le point de riz : incontestablement c’est adorable ! Par contre je le réserve évidemment pour des vestes et pas pour des gilets/cardigans. Cela donne une épaisseur non négligeable.
  • Pas de couture ! Oui le modèle est un top-down (tricoté du col vers le bas de la veste) avec des manches raglan.

ALEX2884

Ce que j’ai moins aimé : éventuellement j’aurai vu le modèle un peu moins large et un peu plus long. Pas grand chose, juste l’histoire de 2-3 mailles au final. Mais je pense que cette impression ne tient qu’à la taille 1 mois, car je sais que le bébé est assez immobile à cet âge et il y a pas vraiment de risque qu’il prenne froid même si c’est ample sur les côtés. On le pose, on le cale et il reste tel quel (utopique ?).

Je suis curieuse de voir les autres réalisations des testeurs sur des enfants. Pour me rendre un peu mieux compte du ratio hauteur/largeur et du style pour des plus grands bambins pour éventuellement le refaire pour ma petite blondinette.

ALEX2878

EnregistrerEnregistrer

DIY, Enfants, Test, Tricot

Entrechat Bonnet, un test pour Frogginette

Ma période de repos à la maison est mise à profit pour compléter la liste des 1001 choses que je remettais au lendemain. Pour pimenter un peu la chose, je m’autorise à consulter les appels au test qui apparaissent sur les groupes et sur Instagram. Sans me mettre la pression pour autant, je me suis lancée dans celui du Goten de Maman Crotte sans trop regarder à la date de rendu des copies. Un brin de pression plus tard j’étais dans les temps mais j’ai appris de mes erreurs frayeurs. Celui-ci était pour un bonnet et avec un délai largement dans mes cordes. Bingo ! il m’a fallu une soirée pour le terminer.

Modèle : Worsted Entrechat Bonnet de Lisa Chemery alias Frogginette, c’est-à-dire le patron avec un fil assez gros pour être tricoté en 4-5mm. J’ai réalisé la taille 12-24 mois et utilisé 90 m. Il existe aussi avec un fil Fingering et un fil DK et peut-être acheté seul ou dans un e-book pour obtenir le même patron mais selon trois sortes de fils différents (fingering-dk-worsted)

Fil : Lamb’s Pride Worsted de Brown Sheep. C’est un mélange très doux de laine et de mohair. J’avais réalisé un pull Flax pour mon neveu Robin, puis ajouté ce fil dans mon bonnet jacquard Pasture and Woods et celui du Duc : Oak Leaf Beanie. C’est un fil chaud et doux, un peu pelucheux.

Réalisation / Modifications : Je connaissais la designer Lisa Chemery, grâce à ses patrons comme le manteau Latte Baby réalisé deux fois pour les manteaux d’automne ou celui de robe Summer into Fall que ma copine Taloline avait réalisé pour ma fille. Elle en était très satisfaite, moi aussi, la coupe flatteuse et les explications claires. Je pouvais y aller les yeux fermés. Et j’ai eu raison ! Le patron en test était parfait et n’a récolté que quelques remarques et ajustements pour la rédaction.

La construction du béguin est simple et part du front vers la pointe arrière. Puis on rajoute une i-cord sur les contours. Il faut juste s’assurer que la partie avant les diminutions soit bien haute pour offrir une profondeur satisfaisante au bonnet… et avoir les côtés du visages suffisamment couverts (ne pas oublier qu’il fait -20 chez moi l’hiver = vive la Cold Cream).

Ce que j’ai aimé : le design me paraît assez mixte (surtout pour une version plus baby qu’enfant) et aussi la finition en i-cord devant et au cou qui donne un arrondi et un rendu très propre. Monica, sors de ce corps.

J’ai mis un soir à la réaliser dans sa plus grande taille

devant une bonne série : gros point positif !!

Ce que j”ai moins aimé : esthétiquement je cherche toujours à voir un modèle avec des diminutions de l’arrière de ces béguins sans des bords saillants. Je n’ai pas encore trouvé de techniques pour que ce soit bien arrondi. Peut-être est-ce impossible, ou alors suis-je juste un peu trop perturbée dans ma tête c’est sans doute ça ceci dit. Cela s’adoucit une fois sur la tête du bambin par contre !

Le bonnet de la demoiselle pour l’hiver prochain est donc fait (même si le Quynn de l’an passé est encore largement portable). Ma to knit list avance !!

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer